La croissance, tirée par l’Espagne et la Grèce

Rédigé le 11 novembre 2014 par | Toutes les analyses Imprimer

Eurostat est tout heureux d’annoncer une hausse de +0,2% du PIB global de la zone euro a troisième trimestre.

Il atteint même +0,8% en rythme annuel au lieu de +0,7% anticipé. Le salut semble venir du Sud (l’Allemagne est en panne à +0,1%) et notamment de l’Espagne, dont le PIB progresse de 0,5% (après +0,6% au trimestre précédent) et à la Grèce qui revendique de son côté +0,7% de PIB (après 0,3% au 2ème trimestre).

La Grèce a profité d’une saison estivale réussie, et où les prix ont été gonflés de 15 à 20% durant la période touristique… une des plus fortes hausse de la décennie.

Tant que ça fonctionne, les hôteliers grecs auraient tort de se priver… mais pour ceux qui n’ont ni hôtel ni restaurant, c’est plus compliqué de « faire de la croissance ».

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire