La Cour de Justice européenne valide les OMT de la BCE

Rédigé le 14 janvier 2015 par | Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

Attention : Une énorme partie de poker vient de se conclure !

Premier tour de table

Mi-2012, la Banque Centrale Européenne trouve un moyen (efficace) pour stopper et juguler les risques de contagion sur les dettes souveraines des pays (du sud) de l’Europe, virtuellement en faillite. En gros, la BCE ne fait rien, rien que d’annoncer qu’en cas de problème, elle ferait « whatever it Takes » et rachèterait donc sans aucune limite les dettes des pays en difficultés. Elle transfère ainsi le risque de marché normalement assumé par les investisseurs dans le bilan de la BCE.

Effet collatéral : les pays qui ne savent pas ou refusent de gérer l’argent public, continuent l’open bar et refusent de se réformer.

Oui mais …

Deuxième tour de table

La BCE a-t-elle essayé d’enfumer la communauté financière ? Ses belles paroles n’ont non seulement jamais donné lieu à la moindre concrétisation mais en plus seraient illégales (hors du cadre légal de son intervention). 

Suspens… jusqu’à ce matin ! la Cour Européenne a statué et là, chers amis : surprise ! La Cour de justice européenne considère que le programme des OMT est parfaitement légal.

Parfait. La boucle est bouclée. Le marché, qui avait sûrement déjà pricé cette bonne nouvelle va pouvoir se rassurer et la BCE va pouvoir tranquillement mettre en place son European Quantitative easing… Dès le 22 janvier prochain ? qui sait… !

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire