La chute de la productivité US plombe l’ambiance ? Fangman l’assomme d’un coup de Nasdaq

Rédigé le 6 juin 2018 par | Statistiques et données macro Imprimer

« Fangman » (pour Facebook, Amazon, Nvidia, Google, Microsoft, Apple et Netflix)

« Fangman » (pour Facebook, Amazon, Nvidia, Google, Microsoft, Apple et Netflix), est le super-héros des valeurs technologiques créé par Philippe Béchade, celui qui porte le Nasdaq vers ses records. [Crédit : Time Warner (Freakazoid)]

Le Nasdaq vient tout juste d’inscrire un troisième record historique consécutif à 7 657 points. Il peut remercier Fangman, qui vient de nous gratifier d’une nouvelle démonstration de ses super-pouvoirs.

Fangman a en effet complètement neutralisé l’impact de la deuxième estimation de la productivité au premier trimestre aux Etats-Unis.

Celle-ci a été mesurée à +0,4%, soit un recul de 0,3 point par rapport à l’estimation initiale, ce qui est assez préoccupant au regard de la croissance, enregistrée à 2,3% du PIB sur cette même période.

Le coût du travail augmente

Presque symétriquement, le coût du travail a vu sa progression s’accélérer, de 2,7 à 2,9%, ce qui n’est pas incongru puisque si l’outil de production n’améliore pas ses performances, chaque hausse de salaire altère la productivité.

D’où cette autre question dont notre super-héros Fangman nous assure qu’il ne faut pas se soucier : si les entreprises ne peuvent aller plus loin en matière de réduction des coûts et que tout l’argent qu’elles devraient consacrer à investir est englouti dans les rachats d’actions, de combien leurs marges vont-elles se dégrader d’ici fin 2018 si le coût de l’argent continue d’augmenter ?

Autant de postes à pourvoir que de demandeurs d’emploi aux Etats-Unis, une statistique discutable…

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire