La Chine sur tous les fronts

Rédigé le 18 mars 2016 par | Actions, Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

La Chine, et ses milliardaires,  sont sur tous les fronts, multipliant les acquisitions à l’étranger, mais aussi les coups médiatiques.

Les 4 sorcières restera surtout la journée des grands coups capitalistiques chinois !

Il y a 30 ans, le Japon stupéfiait Wall Street et la City en rachetant tout ce qui était à vendre, et même ce qui ne l’était pas. C’était une façon judicieuse de diversifier les avoirs, et le krach de 1990 donna largement raison à ceux qui avaient délocalisé une partie de leur fortune aux Etats-Unis et investi en… Chine, à partir du milieu des années 90.

Aujourd’hui, pas moins de deux annonces majeures :

Le conglomérat chinois Wanda, propriété de Wang Jianlin (qui revendique une fortune de 30 Mds$ à faire pâlir Donald Trump avec ses pauvres 10 Mds$… et qui sont d’ailleurs contestés par Barron’s) vient de conclure un partenariat de sponsoring jusqu’en 2030 avec la FIFA – et son président Gianni Infantino – pour un montant non divulgué (comme quoi la transparence financière à la FIFA, c’est peut être pour après-demain).

L’autre annonce, c’est celle du rachat de la chaîne hôtelière américaine Starwood Hotels & Resorts par le groupe d’assurance chinois Anbang qui lance une OPA à 78$ par action en « cash », une offre légèrement meilleure que celle de Marriott à 76$ par action (soit un peu plus de 12,2 Mds$).

Et avant Anbang, les groupes chinois Jin Jiang International Hotels, HNA Group (Hainan Airlines) puis le fonds souverain China Investment Corp avaient également déclaré leur intérêt pour Starwood : nous entendrons certainement reparler de ces différentes entités à l’occasion de prochaines opérations capitalistiques de 1er plan en occident.

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire