La Bourse au quotidien

Analyses et conseils boursiers indépendants

La Chine rassure (un peu)

Par Mathieu Lebrun19 Oct 2016

Du côté de la macroéconomie, cette nuit a été publiée la croissance chinoise au 3e trimestre. A +6,7%, elle est en ligne avec les attentes des économistes. Les marchés européens ont donc ouvert qu’en légère baisse ce matin, alors que plusieurs indicateurs économiques vont être publiés dans la journée.

Aux Etats-Unis, on surveillera cet après-midi les chiffres de l’immobilier au mois de septembre (mises en chantier + permis de construire) ainsi que la publication du Beige Book de la Fed en soirée.

Entre deux, et comme chaque mercredi, l’évolution des stocks hebdomadaires de Brut sera à suivre à 16h30. Le baril est reparti à la hausse hier soir en fin de séance alors que, selon les estimations de l’American Petroleum Institute, les stocks hebdomadaires auraient diminué de 3,8 millions de barils la semaine passée. Le consensus Bloomberg table, lui, sur une hausse d’un peu plus de 2 millions de barils.

Plus largement, la microéconomie continue à être surveillée de près :

  • Hier soir en after-hours, Intel (US4581401001) s’affichait en baisse de plus de 5% autour des 35,50 $. Malgré un bon troisième trimestre, la prudence affichée par le géant des puces informatiques pour le dernier trimestre 2016 a déplu.
  • En attendant les trimestriels de Morgan Stanley (US6174464486) cet après-midi puis d’eBay (US2786421030) ce soir, les publications corporate se poursuivent également dans l’hexagone ce matin.
  • Accor (FR0000120404) s’affichait en tête des hausses du CAC, en progression de plus de 4%, de retour au-dessus des 34 €. Le groupe hôtelier a réduit sa fourchette de prévision de résultat d’exploitation annuelle (désormais attendu entre 670 et 690 millions d’euros, contre 670/720 millions d’euros anticipé fin juillet) mais le marché, qui attendait une révision plus importante, est rassuré.
  • Carrefour (FR0000120172) ouvrait en gap haussier de plus de 2% au-dessus des 24 € ce matin, le distributeur ayant enregistré un CA trimestriel légèrement supérieur aux attentes des analystes (21,8 milliards d’euros, contre 21,7 milliards attendu en moyenne par le consensus Bloomberg). Le marché a notamment salué le redressement des ventes en France (en hausse de 1,2% à données comparables, contre une progression de +0,5% escomptée par le marché).
  • Thales (FR0000121329) atteignait un nouveau plus haut annuel, au-dessus des 84 € (+1%), le groupe de défense ayant relevé ses objectifs annuels.
  • Groupe Eurotunnel (FR0010533075) évoluait de manière hésitante ce matin (autour de l’équilibre vers les 8,60 €), l’opérateur du tunnel sous la Manche ayant publié des bons chiffres d’activité trimestrielle et souligné que la perspective du Brexit n’avait pas d’impact négatif sur son activité.
  • Edenred (FR0010908533) s’affichait en tête des hausses du SRD (en progression de 6% au-delà des 21 €). Le spécialiste des tickets restaurants a dévoilé un nouveau plan stratégique ambitieux d’ici à 2020.
  • Haulotte Group (FR0000066755) baisse de 4% sur ses plus bas annuels proche des 12,50 €, le marché sanctionnant une publication trimestrielle décevante (absence de croissance au troisième trimestre) du constructeur de nacelles élévatrices.

Du côté des changements de recommandations de brokers :

  • TF1 (FR0000054900) ouvrait en hausse de plus de 3% sur les 8,40 € alors que Natixis a relevé son conseil de « neutre » à « acheter »en visant 10,50 €.
  • Même orientation favorable pour Havas (FR0000121881) dans les premiers échanges, en hausse d’environ 3% ce matin, au-dessus des 7,70 €, alors que Bank of America Merrill Lynch est passée à l’achat sur la valeur.

Le CAC 40 hésite face aux 4 500 points

Assez peu de changement par rapport à mes commentaires d’hier sur le CAC 40.

L’indice reste hésitant dans la région des 4 500 points, proche de la zone de résistance descendante (visible en bleuté) qui le coiffe depuis plus d’un mois.

CAC 40

 

Son franchissement permettrait d’envisager une poursuite de la progression vers les 4 530 points, voire les 4 565 points en extension.

A l’inverse, une nouvelle rechute sous les 4 465 inviterait à la prudence face au risque d’extension baissière vers les 4 440 points.

La Bourse au Quotidien en vidéo avec Philippe Béchade

photo auteur

Mathieu Lebrun

Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

Voir les articles de Mathieu Lebrun

Infos Bourse, News & Opportunités

Suivez nous sur Facebook

Retour en haut

Si vous souhaitez recevoir des informations en exclusivité sur les IPO, OPA, augmentations de capital et autres opérations financières des partenaires de La Bourse Au Quotidien, inscrivez-vous ici :