La Chine prépare admirablement sa prochaine crise boursière

Rédigé le 2 avril 2015 par | Autres indices, Toutes les analyses Imprimer

Nouveau record annuel à Shanghai ce jeudi 2 avril, après une entame hésitante et une consolidation dans l’après-midi, les acheteurs ont repris la main au cours de la dernière heure et l’indice phare le SSE engrange 0,45% et en termine à 3.825Pts.

Ce qui précède relève de l’anecdote ? Pas si sûr !

Car 3.825Pts, c’est un nouveau record annuel.

Une fois encore, une amorce de consolidation est mise en échec… et ce n’est qu’un épisode d’une très longue série qui dure depuis la mi-juillet 2014.

Les indices chinois enchaînent les records : le SSE affiche +17,5% de hausse depuis le début de l’année, 91% de hausse en 9 mois… vous réalisez que ce rythme de 10% de progression mensuelle résulte de mécanismes de bulle poussés à leur paroxysme.

Les introductions en Bourse provoquent de véritables hystéries, à chaque nouvelle opération, les acheteurs sont plus nombreux.
Il s’ouvre 4 millions de comptes en Bourse par mois (alors que 6% des souscripteurs ne savent même pas lire) et les nouveaux boursicoteurs ne se contentent pas de jouer la mise qu’ils ont en poche : ils utilisent des effets de levier très important (nos « 5 fois la couverture » traditionnels feraient hurler de rire un nouvel entrant à la Bourse de Shanghai).

L’immobilier à crédit est sous l’éteignoir en Chine, alors vive la Bourse, le plus grand casino à crédit de l’Empire du milieu : ils ne veulent éviter aucun des écueils dans lesquels ont chu les occidentaux.
Ils veulent rattraper le temps perdu et commettre toutes les erreurs à la fois !

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire