La Chine au secours du pétrole !

Rédigé le 22 février 2016 par | Analyses indices, Asiatiques, Cac 40, Matières Premières, Pétrole Imprimer

En ce début de semaine, les marchés sont orientés à la hausse alors que la Chine est en soutien.

Ce matin, les bourses chinoises ont terminé en assez nette hausse : le SSE Composite a progressé d’un peu plus de 2%, les opérateurs saluant certaines nouvelles annonces. Pékin a en effet décidé de la fermeture de nombreuses mines de charbon pour tenter d’enrayer les problèmes de surcapacités, et cela alimente un rebond général des matières premières, pétrole en tête, vous vous en doutez. Immédiatement, le WTI marque un retour au-dessus des 30 $.

D’autre part, le gouvernement chinois a limogé son responsable du contrôle des marchés de capitaux suite aux nombreux «couacs» subis par les bourses chinoises (en août dernier ou depuis le début de l’année). Il faut bien que quelqu’un paye pour la mauvaise gestion de la fermeture du marché chinois, en ce début d’année, qui n’avait eu pour effet qu’empirer la chute.

Nous repassons donc en mode «risk-on», et les opérateurs recherchent le risque. Les refuges d’hier sont délaissés et l’Or reflue vers les 1200 points (mais encore une fois, le nouveau support des 1200 points tient bon, confirmant le retournement de tendance). Autres actifs délaissés : les obligations longues US qui voient leur rendement remonter.

160222_Tbond

Et puisque la macro-économie ne nous laissera jamais tranquille, outre les retombées du «WE Brexit» sur la livre sterling (la devise anglaise chute de plus de 1% aujourd’hui), on retiendra la parution des indices PMI Markit en zone euro ce matin.

La croissance en février ressortirait inférieure aux attentes, au plus bas depuis un an, et ce, aussi bien sur la partie services que dans le manufacturier. Pas de problème, les indices sont en hausse, vous disais-je. Comme certains économistes l’avancent ce matin, cela ne fait que renforcer la probabilité de mesures de soutien plus agressives de la BCE le mois prochain.

Et du côté de Wall Street, plusieurs membres de la Fed prendront la parole cette semaine : le vice-Président de la Fed, Stanley Fischer, s’exprimera mardi, avant James Bullard de la Fed de Saint-Louis mercredi, puis Dennis Lockhart de la Fed d’Atlanta ce jeudi. Comme toujours ici, le jeu consistera à cerner le timing de normalisation de la politique monétaire.

Vous aimez nos analyses ? Passez à la vitesse supérieure :

Saisissez chaque jour les opportunités de marché en suivant les conseils de Mathieu Lebrun, dans BAQ-Pro

Mots clé : - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire