La Bourse brésilienne tributaire du real

Rédigé le 24 mars 2016 par | Analyses indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Faut-il oser miser sur la destitution de Dilma Rousseff (la Présidente du Brésil) comme le font ouvertement certains fonds spéculatifs depuis un mois ?

L’évolution du real nous dira si la bourse brésilienne peut danser la samba.

La Bourse de Sao Paulo s’est envolée de +36% depuis le 26 janvier et le Bovespa (le baromètre de la Bourse brésilienne) qui gagne maintenant +15% depuis le 1er janvier se lance à la poursuite du Merval (l’indice argentin) qui s’adjuge +24,5% cette année.

Mais il n’est pas certain que les juges, soutenus par la presse et une bonne partie de l’opinion publique, acculent Dilma Rousseff à la démission ni obtiennent sa destitution. Surtout à six mois des jeux olympiques : difficile d’organiser des élections présidentielles et législatives dans le contexte actuel de désintégration des finances publique…

C’est bien beau de parier sur une alternance… mais quel programme politico-économique recevra le soutien de la population ?

Celui d’un rétablissement budgétaire drastique – à la grecque ou à la portugaise – serait plébiscité par les milieux d’affaires et les fonds d’investissement… mais ils seraient largement minoritaires.

Quel parti sera jugé suffisamment intègre et crédible pour reprendre le flambeau alors que Petrobras a corrompu pratiquement tout le personnel politique brésilien au cours des dernières décennies.

Comment évaluer le potentiel ou le risque de cette situation ?

Eh bien, peut-être en surveillant le comportement du real brésilien : c’est lui, le véritable baromètre des espoirs de redressement du pays. Si le Real parvient à re-franchir la barre des 4/€, et dans l’idéal, le récent plafond des 3,92/€, alors il y aurait déjà 10% de plus-values à espérer sur la devise (avec les 3,50 en ligne de mire).

Et si le real grimpe, c’est que les investisseurs ont confiance : le Bovespa pourrait poursuivre son rétablissement en direction des 57.350 contre 50.000 actuellement, soit +15%.

C’est donc un coup à jouer de +25% ! Excitant comme la samba, certes… mais mieux vaut attendre que le real donne le bon signal.

Mots clé : - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire