La baisse de l’Eurodollar a aussi du bon…

Rédigé le 12 mars 2015 par | Big caps, Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

Volkswagen vient de publier un profit net de 17,8 Mds€ en 2014 : de mémoire, c’est le plus gros profit jamais dégagé par un constructeur automobile européen en particulier… voire par une entreprise du DAX en général.

Ceci dit, c’est un groupe allemand très tourné vers l’exportation : devinez à qui la baisse de l’Euro (-5% en une semaine, -20% en 12 mois) profite le plus parmi les pays de l’Eurozone ?

Accessoirement, le constructeur allemand vise la production de 5 millions de voitures en Chine d’ici 3 ans : cela implique une future sino-dépendance renforcée et une croissance des ventes très liée au progrès du pouvoir d’achat moyen dans ce pays qui commence à se tasser.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire