Le krach du Bitcoin a continué cette nuit

Rédigé le 15 septembre 2017 par | Asiatiques, Bitcoin & cryptomonnaies, Toutes les analyses Imprimer

BTC China krach du BitcoinLe krach du Bitcoin a continué cette nuit. Si les indices boursiers sont ligotés en mode « camisole algorithmique » (séance des 4 sorcières oblige), y a de l’animation sur les devises en ce vendredi 15 septembre.

En effet la livre sterling prend +1,3% face au dollar à 1,355 (et +2,8% sur la semaine écoulée), l’euro prend +0,5% à 1,1950$… Mais le « spectaculaire » se situe une nouvelle fois du côté du Bitcoin qui plonge de -10% supplémentaires vers 3 090$ depuis minuit (partant de 3 450$).

L’annonce de l’arrêt des activités de trading sur la crypto-devise par BTC China dès la fin septembre provoque des ventes en panique qui débordent largement des frontières de la Chine.

Pékin multiplie les avertissements directs et indirects à l’attention des utilisateurs et des « mineurs » de Bitcoin. L’interdiction pure et simple semble le but recherché, même si le mot n’a pas encore été prononcé… tout le monde a compris le message

Krach du Bitcoin en Chine… de plus en plus similaire à la bulle des tulipes au XVIIe siècle

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

3 commentaires pour “Le krach du Bitcoin a continué cette nuit”

  1. sauf erreur, n’avez vous pas fait l’apologie d’une vieille folle qui conseillait de débancariser et de prendre du bitcoin?

    j’aime bien vous lire pour faire le contraire….c’est éloquent!

  2. Bonjour
    Merci pour votre commentaire fort intéressant, mais nous ne travaillons pas avec de vieilles folles et n’en faisons encore moins l’apologie

  3. Il n y a rien d etonnant a ce que la chine souhaite interdir ce qu elle ne ne peut controler …… d ou l interet .

Laissez un commentaire