Rumeurs d’éviction d’EDF du CAC 40 : faut-il parier sur Klepierre ?

Rédigé le 30 novembre 2015 par | Cac 40, Toutes les analyses Imprimer

Les rumeurs du moment voudraient que Klepierre (FR0000121964 – LI) soit en passe de venir remplacer EDF (FR0010242511 – EDF) dans le CAC 40.

Rumeurs…rumeurs…

Un dossier compliqué et très politique… car EDF reste de facto contrôlée par l’État qui en est le principal actionnaire avec quelque 84,5% des parts du capital.

Ainsi, d’un côté des rumeurs de marché en faveur de Klepierre mais, de l’autre, on entend aussi des bruits de possibles interventions en « sous-main » de l’État qui pourrait venir défendre ce dossier et pousser au maintien d’EDF dans le CAC.

Bref, les rumeurs ne sont que des rumeurs et pourraient tout à fait être prochainement démenties. Et l’État peut faire – ou faire faire – ce que bon lui semble. La seule chose certaine, c’est que l’entrée d’une valeur dans l’indice CAC a mécaniquement un impact positif quant à l’évolution de son cours de bourse.

Pourquoi ?

Tout simplement car tous les trackers et autres fonds indiciels avec pour sous-jacent le CAC40 vont être obligés d’acheter la valeur entrante afin de pouvoir répliquer correctement l’indice.

Corrélativement, ces mêmes fonds vont être obligés de vendre la valeur sortante.

Dès lors comme certains vont être tentés de « jouer » la rumeur concernant Klepierre, et si, comme moi, vous êtes en position sur EDF depuis la semaine dernière, je vous propose un rapide état des lieux pour ces deux valeurs.

Klepierre : parier sur la rumeur ?

Voici la mise à jour du cadrage de long terme qui avait permis, en juillet 2014, (pastille et flèche rouge) de vendre la valeur pour jouer un retour sur sa zone de support (rectangle vert horizontal) – une vingtaine de pourcents plus bas.

l'évolution du cours de Klepierre FR0000121964en vue mensuelle

Ce cadrage a déjà bien fonctionné, et depuis ce plan de trade de juillet 2014, les mêmes niveaux-clefs ont continué à être confirmés.

La résistance oblique rouge (devenue support – segment vert) montre encore sa pertinence : les prix sont revenus par deux fois en contact avec elle… pour rebondir précisément sur ces niveaux (dernière pastille grise).

Aujourd’hui, se sont ajoutés des niveaux de support / résistance horizontaux. Ils seront importants pour la suite… vous allez comprendre tout de suite où je veux en venir :

Le support horizontal  immédiat se situe vers le 38€, la résistance la plus proche, elle, est autour des 46,5 €.

Et les prix ? Actuellement à 42,25 € (ils sont en légère baisse ce matin malgré la « rumeur »).

Autrement dit, les cours actuels sont exactement entre le support et la résistance, qui eux se situent tous deux à environ 10% du prix.

Bref, vous m’avez compris : pas d’intervention pour moi si une valeur ne se positionne pas sur une zone de support ou de résistance de long terme.

Et ce pour au moins deux raisons fondamentales que je me permets de vous rappeler ici :

  1. Ce sont sur ces zones que les réactions des prix sont (de loin) les plus intéressantes. C’est donc toujours celles-ci que je sélectionne.
  2. En cas de retournement (haussier ou baissier) validé par un signal technique, ces niveaux permettent de placer des stops beaucoup plus « serrés » (juste en dessous du support en cas d’achat par exemple) et donc de diminuer le risque de trading, tout en augmentant son potentiel (pour rejoindre la prochaine résistance).

Conclusion : une prise de position à l’achat sur Klepierre ? Oui, pourquoi pas. Mais sur les niveaux de support (vers 38 / 38,5 €) alors.

Et pourquoi pas maintenant ?

Parce qu’un achat aux cours actuels obligerait à mettre un stop sous le dernier point bas marqué par la valeur. Soit vers 39,5 €. Ce qui représente un risque d’environ 7%.

Pour un potentiel de 10% ? Non merci. Le jeu n’en vaut pas la chandelle.

EDF : vendre ou ne pas vendre ?

Récemment (il y a une quinzaine de jour) je partageais avec vous un plan de trade sur cette valeur.

Il visait à passer à l’achat sur des supports hebdomadaires et ce – si et seulement si – un signal de retournement technique positif se validait en unité de temps journalière.

Mais toujours est-il que le signal attendu (flèche verte) s’est tout récemment validé et que peut être, tout comme moi vous êtes actuellement en position.

l'évolution du cours de EDF FR0010242511  en vue journalière

Alors  que faire  au vu que la « rumeur » qui vient de voir le jour ?

Les options sont :

  1. Une sortie du trade. Auquel cas, en suivant le signal de la MACD pour se positionner, le trade est flat, c’est à dire gain ou perte insignifiant selon votre rapidité d’exécution pour rentrer en position.
  2. Positionner son stop selon ce qui avait été calculé dans le plan de trade initial et qui prend en compte la volatilité du titre. Soit à 4% du point d’entrée.
  3. Ou  (et ce sera l’option que je choisirai de suivre) : tant que le signal d’achat qui avait été donné par la MACD continue à être valide – je garde le trade.

Ensuite si cette MACD croise de nouveau son signal à la baisse, alors : relâche rapide du trade, ce qui devrait limiter les risques à 2 ou 3% maximum. Voilà vous savez tout,

Bons trades,

Gilles

Mots clé : - - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire