Journée chargée sur les marchés

Rédigé le 26 juillet 2016 par | Actions, Analyses indices, Autres indices, Big caps, Biotechs et Medtechs, Indices, sociétés et marchés, Matières Premières, Mid et Small Caps, Toutes les analyses Imprimer

Ce matin, la baisse était au rendez-vous en Asie. Au Japon, le Nikkei a terminé à plus de -1% à la faveur de la remontée du yen. La devise nippone a été recherchée alors qu’avant la réunion de la Banque centrale du Japon à suivre en fin de semaine, des rumeurs de presse évoquaient une certaine indécision de la part du gouvernement sur la teneur des mesures à prendre pour soutenir l’économie.

Au-delà de ces aspects macroéconomiques (sur ce point, l’indice de confiance du Conference Board de juillet ainsi que les ventes de logements neufs au mois de juin seront à suivre à Wall Street cet après-midi), c’est la microéconomie qui retient l’attention.

Les performances des entreprises à retenir ce matin

Hier soir, en after hour à Wall Street, Texas Instrument (US8825081040) a fait mieux que prévu tandis que Gilead Sciences (US3755581036) a manqué le consensus et abaissé ses prévisions de ventes annuelles. La biotech ne vise désormais plus que 29,5 à 30,5 Mds$ de chiffre d’affaires annuel contre une fourchette précédente située entre 30 et 31 Mds$).

Pour ce qui est du corporate en Europe, les choses sont également fournies. Le géant anglais BP a tout d’abord manqué le consensus au deuxième trimestre sur fond de pétrole bas et de faiblesse des marges de raffinage.

Le secteur bancaire était également sous pression dans le sillage des comptes de Commerzbank (DE000CBK1001). Le ratio Tier 1 de la banque allemande, mesure de fonds propre, étant ressorti inférieur aux attentes au deuxième trimestre.

Le secteur automobile essaie de mettre le turbo

Dans l’Hexagone, Faurecia (FR0000121147) a relevé ses objectifs de marge cette année (la marge opérationnelle est désormais attendue en croissance d’au moins 5% contre une fourchette antérieure située entre +4,6%et +5%). Toujours dans le secteur automobile, Michelin (FR0000121261) se montrait hésitant malgré la confirmation des objectifs annuels. Je vous invite à lire la brève que Philippe Béchade vient de rédiger ce matin sur le secteur des équipementiers.

A l’inverse, Orange (FR0000133308) évoluait dans le rouge, le maintien des objectifs annuels étant visiblement occulté par les hausses d’investissements. Notons aussi qu’Europcar (FR0012789949) chutait lourdement après avoir abaissé ses objectifs 2016. Eric Lewin vous expliquait tout début juillet pourquoi le groupe n’était pas bien positionné.

Quels changements dans les recommandations de brokers ?

Pour ce qui est des recommandations de broker, plusieurs abaissements d’objectifs à retenir en ce mardi. Jefferies a abaissé son conseil sur Legrand (FR0010307819) de « conserver » à « sous-performance » en visant désormais 41 €. HSBC a ramené de 25 à 23 € son cours cible sur Veolia Environnement (FR0000124141). Exane BNP Paribas ne vise plus que 30 € sur GTT (FR0011726835), contre 33,60 € auparavant.

Barclays a relevé son objectif sur Thales (FR0000121329) de 80 à 89 €. Natixis a porté le sien de 170 à 179 € sur L’Oréal (FR0000120321).

Que surveiller aujourd’hui ?

Au programme du jour, nous aurons à suivre le géant Apple ce soir. Plus tôt dans la journée, nous attendons 3M, Caterpillar, Dupont et MC Donald’s.

Mots clé : - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire