Jean-David Chamboredon sur OPA de WhatsApp par Facebook

Rédigé le 21 mars 2014 par | Big caps, Interviews, IPO, OPA, opérations financières Imprimer

Hier soir, premier dîner tous ensemble sur le Spring Campus de Croissance Plus.

Ce fut une soirée bien sympathique et j’ai eu l’occasion de discuter longuement avec Jean-David Chamboredon. Ce polytechnicien a créé en 2009 Isai, un fonds d’entrepreneurs qui finance et accompagne des sociétés Internet. Il en est le président exécutif avec à ses côtés les co-fondateurs Geoffroy Roux de Bezieux, Pierre Kosciusko Morizet (oui, le frère de.) patron de PriceMinister ou encore Stephane Treppoz, patron de Sarenza.

Le parcours de Jean-David Chamboredon est impressionnant, il a fait l’IPO de Seloger.com (avec une plus value de plus de 100 millions d’euros en dix-huit mois), et a gérer l’accompagnement de Price Minister.com acquis par Rakuten.

Nous avons fini par discuter de WhatsApp, vous savez, l’application rachetée par Facebook pour 19 milliards de dollars.

Si vous nous lisez, vous savez que Philippe Béchade comme moi-même trouvions ce prix d’acquisition complètement exorbitant mais Jean-David n’est pas de cet avis : « Whatsapp pouvait occasionner un grand danger pour Facebook car il pouvait drainer toute une partie de la jeunesse qui serait partie de chez Zuckerberg. De plus les 19 milliards ne sont pas du cash mais comprennent seulement quatre milliards en cash et le reste en actions Facebook. Il faut voir cette stratégie comme une stratégie défensive et non pas s’arrêter à une querelle de chiffres… »

Voilà au moins un avis tranché même si je reste tout de même dubitatif face à la défense de Facebook.

Mon ami Philippe Béchade avait lui, une théorie très intéressante de ce rachat : Facebook se lancerait en fait dans la mise à mort de tout le secteur internet.

Lire tous les articles sur le Spring Campus de Croissance Plus

Mots clé : - - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire