Japon : début d’année fiscale prometteuse

Rédigé le 1 avril 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

L’entame de la nouvelle année fiscale au Japon s’avère prometteuse. L’action musclée de la Banque centrale du Japon (BoJ) porte enfin ses fruits ! Après avoir inondé pendant 2 ans les marchés d’un Tsunami de liquidités et abaissé les taux en territoire négatif fin janvier, cette politique monétaire que beaucoup jugeaient aventureuse  – et surtout inefficace – débouche enfin sur un spectaculaire redémarrage de la machine économique nippone au mois de mars.

Poisson d’avril !

Les chiffres publiés au Japon ce matin sont désastreux, le rapport économique Tankan de la BoJ est consternant.

Parallèlement, l’indice PMI manufacturier a chuté de 2 points, à 49,1 en données CVS contre 50,1 en février, s’inscrivant nettement en deçà du seuil pivot des 50, en territoire de contraction économique.

Pire encore, le sous-indice des entrées de commandes à l’exportation a chuté de 49 vers 46,1 en mars, un recul sans précédent depuis janvier 2013.

Contrairement à ce qui s’était produit le 15 février dernier avec la publication d’une précédente série de très mauvais chiffres, les opérateurs ne se sont pas rués à l’achat (ce qui avait provoqué un invraisemblable rallye de +7,1% le 15/02) dans l’espoir que la BoJ sorte le bazooka, le mortier, l’obusier de marine, etc.

Cette fois-ci, le Nikkei dévisse de -3,55% (vers 16 115 points) et c’est la pire entame d’année boursière du 21ème siècle, et même depuis 20 ans.

Le pire score pour un 1er avril au Japon remontait à 2007 avec une baisse de -1,5%, corrigé dès le lendemain par un rebond de +1,3%.

Tokyo vient d’effacer en une seule séance tous ses gains du moins de mars…. et là, ce n’est pas un poisson d’avril !

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire