Janet n’est pas si colombe… et les marchés n’aiment pas les faucons

Rédigé le 11 février 2016 par | Fed, Matières Premières, Statistiques et données macro, Taux & Devises Imprimer

Le discours de Janet Yellen n’a visiblement pas rassuré les marchés… Par exemple, alors que Wall Street était orienté à la hausse en première partie de séance, les indices américains se sont retournés pour terminer de manière très hésitante : le Dow Jones clôture même dans le rouge).

En cause… eh bien, Janet n’a pas eu un discours si « dovish » que cela, indiquant que même si elle surveillait attentivement les indicateurs, que la Fed avait conscience des risques, elle devrait à priori maintenir sa trajectoire de hausse des taux.

Autre élément qui plombe les marchés : le pétrole qui pèse, évidemment.

Car malgré la baisse de l’Eurodollar depuis 10 jours (la baisse du billet vert étant en général un soutien aux matières premières) et la publication, hier après-midi, de stocks hebdomadaires de Brut inférieurs aux attentes (en repli de plus de 750 000 barils contre une hausse de 3,6 millions attendue en moyenne par exemple chez Reuters), l’or noir reste particulièrement faible. Le WTI inscrit même ce matin un nouveau plus bas autour des 26 $.

WTI à 26 $

Une stabilisation des marchés devrait à mon sens passer d’abord par une temporisation voire une reprise des cours de l’or noir.

Au niveau corporate, eh bien les publications d’entreprises sont vraiment de qualité diverse.

D’un côté, Legrand (FR0010307819) par exemple a été sanctionné pour sa marge opérationnelle plus faible. Idem pour Société Générale (FR0000130809) : la banque ne confirme pas son objectif de rentabilité sur fonds propres cette année. Nous vous le disons depuis un moment déjà, mais restez à l’écart des bancaires.

Au niveau des mid cap, le spécialiste des maisons de retraite Korian (FR0010386334) a émis un profit warning (le titre perd quasi 12%).

D’autres noms, comme Pernod-Ricard (FR0000120693) ou Total (FR0000120271) affichent pour le coup des chiffres relativement solides et résistent plutôt bien à la chute des marchés (voir plan de trade de Total d’ailleurs) ; Natixis (FR0000120685) publie même des résultats supérieurs aux attentes, et augmente son dividende (0,25 € d’ordinaire + 0,10 € d’exceptionnel). Avec un coupon global qui ressort donc à 0,35 €, cela fait ressortir un rendement de 8% sur les niveaux actuels. Autant dire que la valeur va être à suivre au printemps dans la période de détachement de dividendes… Rien qu’aujourd’hui, le titre est acheté Natixis et gagne +4%.

De même, une autre valeur dans le vert : après son passage à vide, Publicis (FR0000130577) gagne plus de 3% est grâce à des chiffres meilleurs que prévu.

Allez, après avoir initié notre premier trade hier sur une mid caps positionnée sur un secteur en très forte croissance, aujourd’hui, on fait l’inverse : je m’apprête à shorter un promoteur immobilier. Ne ratez pas les prochains trades de BAQ-Pro !

Mots clé : - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire