Et si Jamie Dimon briguait la Maison-Blanche ? Un ancien conseiller de Trump l’espère ouvertement !

Rédigé le 18 septembre 2018 par | Toutes les analyses Imprimer

Maison BlancheDonald Trump s’est beaucoup moqué de la prétention de Jamie Dimon (le patron de JPMorgan Chase) à briguer la magistrature suprême, doutant fort d’être battu par quelqu’un qui n’a « ni l’aptitude ni l’intelligence » (pas comme lui-même bien sûr, voilà un argument qui aplatit toutes les objections).

C’est pourtant quelqu’un qui l’a cotoyé de près à la Maison-Blanche qui prend la défense de Jamie Dimon : « Il ferait un phénoménal et spectaculaire président des Etats-Unis ». Un banquier d’affaire président ? Après tout, les Français ont bien élu Emmanuel Macron, issu de chez Rothschild… en somme, il n’a eu qu’à traverser la rue [du faubourg Saint-Honoré] !).

Donald Trump à nouveau trahi ?

C’est Gary Cohn, l’ancien conseiller économique de Donald Trump (remplacé en mars par Larry Kudlow), qui l’affirme : il s’y connaît d’ailleurs comme personne en matière de banquiers de top niveau puisqu’il était lui-même l’un des grands patrons de Goldman Sachs avant d’être convié à la Maison-Blanche, s’installant à quelques mètres de couloir du Bureau ovale.

Question subsidiaire, sous quel délai Gary Cohn publiera-t-il son livre souvenir (nous pencherions pour le titre Complete madness in the White House) ?

Donald Trump torpillé par un patriote anonyme de la Maison-Blanche

Mots clé : - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire