Jaccar lance une OPA sur Bourbon : stratégie

Rédigé le 18 mars 2014 par | IPO, OPA, opérations financières, Mid et Small Caps Imprimer

Lors de mon passage sur BFM Business vendredi dernier, je regrettais le manque d’opérations financières sur les marchés financiers : pas d’OPA, de montée au capital, de rapprochements, de fusions/acquisitions… Cela devenait tristounet.

Certes, il y a le feuilleton autour de SFR avec le joker Numericable (FR0011594233) en position de force. Certes, il y a également l’opération de Vodafone sur le cablo-opérateur espagnol Ono pour 7,2 milliards d’euros. Mais ce sont des opérations concernant les bigcaps. Concernant les mid et small caps, c’était l’apathie depuis le début de l’année jusqu’à… jusqu’à hier : et là, joie, nous avons appris que Jaccar Holding, déjà actionnaire de Bourbon (FR0004548873) à hauteur de 26,2%, lançait une OPA sur le capital restant au cours de 24 € par action, soit une prime de 24,1% par rapport au dernier cours côté et une valorisation globale de 1,79 milliard d’euros.

Que penser de l’offre de Jaccar ?

Cette offre semble alléchante et dès lundi, l’action de Bourbon, le prestataire de services maritimes, s’ajustait sur le prix offert ; précisions que l’offre est conditionnée à l’obtention de 50,1% du capital et des financements bancaires. De même, la vocation de l’actionnaire de référence n’est pas de sortir la société de la cote mais plutôt de se renforcer au capital.

hausse bourbonTrès franchement, je trouve l’offre plutôt attractive car à 24 €, les ratios de Bourbon deviennent élevés avec notamment un PER de l’ordre de 38 et une VE/ROC de 14. Le rendement  ressort désormais à 4,2%, et Bourbon se veut optimiste pour les prochains trimestres : il vise une hausse de 8% à 10% de son chiffre d’affaires et une marge d’Ebitda en légère amélioration par rapport aux 34,3% réalisés en 2013. La demande de navires offshore est soutenue, notamment par les dépenses d’investissement et d’exploitation élevées dans le secteur pétrolier et gazier offshore.

Actionnaire de Bourbon, que devez-vous faire ?

L’offre ne sera ouverte que début avril mais, en gestion prudente, il me semble qu’il est intelligent de vendre environ la moitié de votre position autour des 24 € pour sécuriser vos bénéfices et surtout de garder le solde. Pourquoi conserver le solde ?

Parce que si l’actionnaire principal du groupe se permet d’offrir une prime de 24% par rapport au dernier cours côté, c’est qu’il a sans doute une idée derrière la tête ou des informations que les autres actionnaires n’ont pas en leur possession. Tout peut aller très vite après… Une vente de Jaccar à un autre actionnaire… des bonnes nouvelles avec par exemple la vente de navires ou tout élément de nature à dynamiser le cours.

Donc ne sortez surtout pas entièrement du dossier mais conservez au moins 50% de votre position sur Bourbon.

PS : on apprend également que la Société générale veut retirer Boursorama de la cote et offre une prime de 22%.

Toutes les rumeurs, informations, interviews de patrons, conseils d’achat et stratégies d’investissement sur les petites et moyennes valeurs sont dans mes Valeurs de Croissance

Mots clé : - - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire