Italie… vers un bail out européen, ou l’éclatement de l’eurozone ?

Rédigé le 12 octobre 2018 par | BCE, Taux & Devises Imprimer

Italie - Union européenne - Drapeaux coupésLaurenzo Bini Smaghi, président du conseil d’administration de la Société Générale, déclare que la BCE ne volera pas au secours de l’Italie sans l’assistance de l’Europe, dans le cadre d’un bail out.

Problème : la Finlande a déjà indiqué par avance qu’elle préférerait sortir de l’eurozone que d’y participer !

Que fera Bruxelles ?

Ce n’est pas le fond qui nous interroge, mais le « timing » de cette déclaration, à 48h de la validation du budget 2019 (incluant un déficit de 2,4%) par le Parlement italien.

Bruxelles étudiera cette proposition de budget à partir de lundi et se réserve la possibilité de le retoquer, ce qui plongerait immédiatement l’Europe dans une crise de confiance aiguë, avec le risque d’explosion du rendement des BTP italiens qui affichent 3,54% de rendement (contre 3,6% jeudi soir) et 301 points de « spread » (prime) face au Bund allemand… ce qui constitue déjà un schéma technique de crise puisque ceci nous ramène à la situation d’avant le « whatever it takes » de Mario Draghi de juillet 2012.

Heure de vérité pour l’Europe : l’écart de taux BTP/Bund flirte avec les 315 points de base !

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire