En Italie, le pire scénario obligataire en 24 heures depuis la crise grecque de 2010

Rédigé le 29 mai 2018 par | Toutes les analyses Imprimer

banques_italiennesPanique à bord sur les dettes souveraines italiennes ce matin, et l’expression « mini-krach » n’est pas exagérée ! Le rendement des « BTP » (Bons du Trésor italien) de maturité 2 ans a ainsi fait un bond historique de 225 points de base en l’espace de 24 heures, se hissant à 2,70% (partant de 0,45% lundi matin, il est multiplié par 6, du jamais vu !).

Le rendement du 5 ans s’est quant à lui envolé de 1,35% vers les 3,00% (à 2,995%) et la principale référence à 10 ans s’est tendue de 93 points (+38%), de 2,45 vers 3,38% (soit un bond de 150 points de base en une semaine).

Dans le même temps, les opérateurs se ruent vers le Bund allemand, le refuge par excellence et dont le rendement a fondu de moitié en une journée, de 0,41 vers 0,1950%… alors que le 10 ans helvétique est repassé négatif !

Mario Draghi pourrait jouer les pompiers de service

En parallèle, le Footsie MIB dévisse de 2,6%, plombé par les banques, qui chutent de 5 à 6%. Tous les regards se tournent maintenant vers la BCE et Mario Draghi, le seul à être en capacité d’éteindre l’incendie.

Une indication rassurante tout de même pour les marchés : le nouveau président du Conseil Carlo Cottarelli et le patron de la BCE sont sur la même longueur d’onde et partagent la même vision de l’Europe.

Le hic, c’est que le peuple, lui, ne la partage plus ! D’où cette soudaine et singulière nervosité des marchés…

Paris décroche

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire