ISM ou PMI : tout et son contraire un même mois d’été

Rédigé le 1 août 2016 par | Analyses indices, Autres indices, Indices, sociétés et marchés, Statistiques et données macro, Toutes les analyses Imprimer

L’indice manufacturier ISM américain du mois de juillet ressort en repli de -0,6 à 52,6 par rapport à son estimation initiale de 52,9, légèrement inférieur au score de 53 anticipé.

ISM ou PMI : comment mesurer tout et son contraire au cours d’un même mois d’été

L’institut Markit, qui publie également son estimation de l’activité manufacturière, se montre beaucoup plus optimiste avec la confirmation d’un score de 52,9 pour le mois de juillet, à comparer avec les 51,3 du mois de juin.

Markit voit une accélération des offres d’emploi et des entrées de nouvelles commandes. C’est merveilleux, puisque les opérateurs vont pouvoir défendre indifféremment la thèse de l’accélération ou du ralentissement de l’activité économique américaine aux 3e et 4e trimestres.

Bon… On ne leur dit pas que les dépenses de construction ont reculé de -0,6%… De toutes façons, c’est une mauvaise stat, donc elle ne compte pas, c’est comme ça !

Mots clé : - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire