Intel : un signal faible à prendre en compte…

Rédigé le 12 mars 2015 par | Big caps, Toutes les analyses Imprimer

Intel diminue de 7% son objectif de chiffres d’affaires au 1er trimestre 2015, à cause d’une demande médiocre.

Pire : il y a fort à parier qu’Intel rapatriera ses bénéfices de la zone Euro fin mars, suite à la chute de notre devise qui atteint déjà -13% depuis le 1er janvier…

Pourtant la presse ne titre que sur la prétendue reprise économique occidentale et sur les États-Unis, cette locomotive de la croissance mondiale…

Pendant ce temps, les rachats de titres se multiplient à un rythme effréné : que faire d’autre de tout cet argent injecté par les banques centrales ?

Regardez l’exemple d’Intel : investir dans l’économie réelle, ça ne paye pas : il y a bien trop d’impondérables !

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire