L’INSEE prévoit une croissance française de +1,1% et encore sous conditions

Rédigé le 2 octobre 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

Ah pauvre France ! L’INSEE abaisse de 0,1% (à 1,1%) sa prévision de croissance dans l’Hexagone pour 2015.

La faute au PIB du 2ème trimestre qui a stagné tandis que le 3ème se solderait par une progression de 0,2%.

Je vous avoue ma grande déception car la saison touristique estivale n’a jamais été aussi florissante et les français ont été nettement moins nombreux à partir dépenser leur argent à l’étranger (de nombreux pays du pourtour méditerranéen apparaissant peu « sûrs » pour les touristes occidentaux).

Mais l’été, les chantiers de construction de logement sont à l’arrêt et ils sont de surcroît peu nombreux… ils atteignent même un niveau désespérément bas en 2015.

L’Insee s’attend néanmoins à une accélération de 0,4 % au quatrième trimestre… mais à condition que le ralentissement dans les pays émergents ne soit pas trop violent (vous mesurez facilement l’ampleur du péril pour notre PIB alors que les émergents subissent leur premier recul des investissements nets depuis 1998 !).

Il va donc falloir scruter de très près l’évolution des échanges bilatéraux avec l’Allemagne, le pays le plus exposé sur l’Asie et les « BRICS » en général (avec la Chine et la Russie en particulier).

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire