INGENICO, vers le plus gros short de 2013 ?

Rédigé le 8 octobre 2013 par | Big caps Imprimer

Depuis l’apparition d’un double-sommet sous les 58 € (les 13/08 et 13/09) et avec 57,5 € au maximum en clôture INGENICO (FR0000125346) figure parmi les titres les plus vendus à découvert au sein du SBF120. 14% du capital est shorté, ce qui est considérable. Après une hausse fulgurante de 5 ans, il y a une raison à cela.

Mais est-ce une opportunité de trade ?

Il va falloir surveiller de près les 52,8 € (plancher du 30 août) puisque la MM100 qui fait office de résistance depuis le 1er octobre dans la zone des 54 € vient d’être enfoncée.

Le titre chute avec des oscillateurs hebdo en chute libre, et des oscillateurs mensuels qui se retournent à la baisse après 4 ans d’ascension fulgurante. Il faut dire que la hausse s’est faite avec une seule pose, en août 2011, lorsque le titre était retombé en quelques séances de 35 vers 22 €.

Parti de 8,75 € en décembre 2008, le double top marque donc un plus-haut depuis le 10 avril 2000. Son cours a été multiplié par 6,5, ce qui en fait l’une des performances les plus stratosphériques du marché ces 5 dernières années (juste derrière PLASTIC OMNIUM).

La tendance haussière n’est pas encore menacée si l’on s’en tient à l’observation des canaux de tendance moyen et long termes, mais une correction majeure pourrait s’enclencher si les vendeurs à découvert remportent leur bras de fer. En effet, ils misent sur l’impact d’une cession programmée des 10% de capital détenu par SAFRAN, dans un contexte où peu d’acheteurs semblent prêts à payer un titre plus de 20 fois les bénéfices. Et si Albert Frère est intéressé par ce dossier (c’est de notoriété publique), pourquoi aller le payer au plus haut alors que le fruit semble mûr pour une sévère correction ?

Un tel scénario pourrait s’enclencher en cas de cassure du support oblique moyen-long terme (autour des 52 €) avec comme premier objectif le palier des 49 € (plancher du 6 juin dernier).

Mais si les vendeurs perdent la partie et se voient contraints de couper leurs positions, INGENICO pourrait tout simplement se retrouver propulsé en direction d’un nouveau firmament boursier. Vers 60 € et au-delà…

 

Mots clé : - - - - - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Un commentaire pour “INGENICO, vers le plus gros short de 2013 ?”

  1. RT @AgoraBDT: #INGENICO, vers le plus gros short de 2013 ?: Depuis l’apparition d’un double-sommet sous les 58 €… http://t.co/3dHNFL0jZi

Laissez un commentaire