Inflation nulle aux Etats Unis, taux longs US en hausse… un paradoxe de plus ?

Rédigé le 19 août 2015 par | Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

L’inflation fut quasi-nulle aux États-Unis en juillet (+0,1% en donnée brute et +0,1% hors variables volatiles) mais les taux longs US se tendent malgré tout de 4Pts à 2,225%.

Alors sauf à postuler qu’une inflation core (hors pétrole et nourriture) de +1,8% en rythme annuel et des coûts salariaux complètement en panne depuis 3 mois contiennent des « subtils » ferments inflationnistes (qui nous auraient échappé), nous ne cernons pas ce qui alarme les détenteurs d’obligations et renforce leur crainte d’une hausse de taux mi-septembre.

Ou alors… quelques extraits des « minutes » de la prochaine réunion de la FED auraient-ils « fuité » ?

Mots clé :

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire