Inflation à 2,9% au Royaume Uni, « no problem » ?

Rédigé le 20 juin 2017 par | Taux & Devises Imprimer

L’impact négatif sur les marchés est peut-être marginal mais la rechute de la Livre (-0,8% face au dollar et à l’Euro) marque une rupture à la baisse des plus significatives.

Ce ne sont pas incertitudes liées au Brexit qui provoquent ce trou d’air : les négociations ont débuté officiellement hier avec Bruxelles… Ce sont les déclarations de Mark Carney (le patron de la BoE) qui accorde clairement la priorité au soutien de la croissance, mise à mal par le tassement de la consommation. Il considère que l’inflation, qui ampute pourtant le pouvoir d’achat des Britanniques, reste un objectif secondaire

Pour rappel: la hausse des prix a atteint 2,9% en mai au Royaume Uni… la Livre va vraiment finir par avoir un problème !

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire