Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Indices US : attention à l’effet Trump l’œil sur les objectifs !

Rédigé le 9 janvier 2017 par | US Imprimer

Si comme moi vous êtes passionnés par le trading ou que vous suivez tout simplement sérieusement vos investissements, vous connaissez ces longues phases d’attente. L’envie de dégainer vous taraude… mais non : vous ne bougez pas. L’expérience (souvent douloureuse au début) vous aura au moins appris une chose : avant d’intervenir vous devez attendre que le fruit soit mur, que l’actif vienne se placer juste sur les niveaux d’intervention que vous avez détectés (votre plan de trade), ces gros supports / résistance que vous avez repérés depuis belle lurette et qui ont parfois du temps avant d’être touchés.

L’attente est longue. Insupportable.

Mais vous savez que c’est uniquement sur ces niveaux et sur signal que vous devrez réagir et bouger. Pas avant. Surtout pas avant…

nd

Pourquoi vous dire tout cela ? Parce que sur les indices U.S, le moment de dégainer est imminent.

Il y a trois mois, dans ma précédente analyse trimestrielle, je vous disais que les indices étaient toujours en tendance haussière de long terme, portés par une dynamique positive. Je vous conseillais de vous contenter de « conserver », et pas de vous renforcer car les objectifs de hausse étaient trop proches – risk/reward défavorable.

Mais à présent, en ce début 2017, les objectifs que nous avions alors déterminés sont quasiment atteints.

Les objectifs sont des résistances qui, sur les indices U.S, pourraient bien stopper le mouvement haussier en cours.

Nous allons donc voir quels sont ces niveaux sur lesquels il va être temps de prendre vos bénéfices et de clôturer vos positions longues.

Dow Jones : les 20.000 points seront une MEGA résistance

Depuis maintenant des semaines, le marché trépigne à l’idée que le Dow Jones vienne toucher les 20.000 pts.

Qui a-t-il de si spécial à 20.000 pts ? « Rien », vous dira-t-on. « C’est un niveau symbolique, c’est tout ».

Tatatata… Un niveau symbolique ? Pardon, mais quand je regarde mon graphique en U.T Mensuel, le « symbolique » me semble au contraire très concret et pertinent : ce niveau des 20.000 correspond au retracement de l’amplitude (flèches bleues foncées) du Dow Jones sur les 20 dernières années (1=2 sur le graphique).

Donc une MEGA-RESISTANCE de 20 ans.

DJIA m

Et, fait qui mérite d’être mentionné, on commence à avoir une divergence baissière sur les volumes. En comparant les deux flèches orange, vous voyez que alors que les prix sont en hausse, le flux des volumes a entamé une rotation baissière (flèche sur OBVD).

Cela veut dire que dans les bougies haussières, il n’y a que très peu d’acheteurs… alors qu’il y a beaucoup plus de vendeurs dans les bougies baissières : nous avons donc un flux négatif de capitaux !

J’avais déjà décortiqué ce phénomène suite à l’élection de Trump. L’analyse très ludique des bougies montrait clairement que le marché était monté… à cause du rachat forcé des positions baissières sur le Dow.

OBJECTIF : Quand les 20.000 pts seront touchés, attention à tout signal de consolidation qui se validerait en U.T hebdomadaire ! Dans ce cas, le premier objectif de baisse serait un retour sur le support (segment vert) des 18.000 pts (objectif obtenu par reports d’amplitudes), soit 10% plus bas.

Mais à ce moment-là, comptez sur moi pour vous envoyer une analyse pour vous dire quoi faire. A mon avis, je jouerai cette consolidation via un tracker double short. Mais on en reparlera le moment venu.

Passons au S&P500 maintenant.

S&P 500 : sortie du canal haussier imminente

Vous allez voir que pour le S&P 500, c’est « bonnet blanc et bonnet blanc».

Là encore, nous sommes quasiment sur l’objectif donné par le report d’amplitude des niveaux à 20 ans. La résistance est située à 2.270 pts. Les grands enfants de Wall Street préférant les chiffres ronds aux affres de l’économie réelle, on va éviter de les contrarier et arrondir ça notre objectif à 2.300 pts.

SP500

En ce qui concerne les flux de volumes, ils plafonnent alors que les prix montent. Le phénomène est donc moins marqué que sur le Dow Jones (puisque les flux de volume sont négatifs), mais c’est un élément très important à prendre en compte.

OBJECTIF : En cas de signal intervenant en U.T hebdomadaire, la première phase de consolidation devrait ramener le S&P 500 sur le support intermédiaire des 2.100 pts. C’est une petite conso d’un peu plus de 8% mais qui marquerait l’arrêt de la dynamique haussière et du canal de propulsion post-2008.

Terminons à présent par le Nasdaq

Nasdaq Composite : résistance de 25 ans en approche

Là encore, nous avons un peu la même configuration que pour les deux précédents indices analysés. La tendance est haussière (canal vert). L’ancienne résistance est devenue support (rectangle horizontal « S ») mais la résistance suivante étant située à 5.600 pts, je vous conseillais de laisser porter vos positions, sans vous renforcer.

Aujourd’hui, le Nasdaq Composite se situe à quelques points de cet objectif.

NASDAQ

Pour bien saisir l’importance des 5.600 pts (qui peuvent n’apparaitre que comme une résistance intermédiaire sur le graphe ci-dessus), je vous en ai préparé un autre graphique, en U.T. hebdo cette fois, depuis 1990. Vous allez voir l’importance de ce niveau, calculé par report d’amplitude (ici aussi 1=2).

NASDAQ

 

Les trois indices américains sont donc très proche des objectifs qui nous sont donnés par reports d’amplitude.

Au risque de me répéter donc, faites extrêmement attention aux signaux de retournement qui pourraient survenir dans les semaines à venir. La saison de la publication des résultats pourrait bien être le catalyseur attendu.

Par contre, il ne faut pas non plus anticiper quoi que ce soit. Si le cadrage par report d’amplitude semble pertinent, il est possible, même si c’est très improbable, que nos amis traders américains sachent compter jusqu’à 3. Auquel cas, nous serions repartis pour une nouvelle jambe de hausse et il ne faudra pas s’opposer au mouvement.

En tout cas, c’est le moment de rester bien réveillés car la grande hausse débutée en 2008 pourrait bien venir s’échouer. Je vous laisse à présent avec Philippe Béchade, qui vous vous expliquer pourquoi un naufrage pourrait avoir lieu.

Bonne semaine,

Gilles

Mots clé : - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire