Indices US : air bags on !

Rédigé le 30 août 2012 par | Analyses indices, Autres indices, US Imprimer

Première analyse de votre humble serviteur auquel l’équipe du Billet du Trader a décidé de faire confiance. J’espère qu’elle sera méritée.

L’objectif de mes billets sera de vous alerter de l’arrivée sur des niveaux clés – ou la mise en place de configurations techniques importantes – qui se profilent sur les principaux indices boursiers. Et ceci dans un but et un seul : vous aider à prendre du recul, voire abriter vos positions… et peut-être pouvoir saisir les opportunités que le marché veut bien nous donner. En tout cas, ne pas être pris au dépourvu quand le marché se positionne dans des zones stratégiques.

Alors, ça tombe bien, on commence par les indices US.

DOW JONES : attention à la poutre !

Cela fait quatre fois. Quatre fois que l’indice bloque sur la zone cruciale des 13 280 points (le rectangle bleu sur le graphique ci-dessous).

Première fois en mars : ça ne passe pas. Puis avril : même punition. En mai, sanction immédiate mais en plus sévère. Et là, fin août, retour de nouveau sur cette zone clé et nouveau rejet.

Alors, oui, l’indice est haussier puisque nous avons un canal bien clair (en pointillés bleus sur notre graphique). C’est ce que ne manque d’ailleurs pas de vous faire remarquer la majorité des analystes complaisants et autres bullomaniaques qui pullulent sur les médias en tout genre.

Dow Jones Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Mais, si au contraire, nous raisonnons en termes de trading, je vais vous poser deux questions de bon sens :

  1. Allez-vous acheter à proximité d’une résistance lourde ? La réponse est évidente – encore faut il se la poser.
  2. Même si la tendance plus court terme est haussière : à quelle distance se situe-t-on actuellement de la prochaine résistance majeure long terme (notre rectangle bleu) ? Ici, la réponse est toute aussi simple : moins de 2% !!!

Et, ce que l’on constate sur le Dow Jones, se retrouve pratiquement à l’identique sur le S&P 500 et le Nasdaq.

S&P 500 : même combat !

Nous avons une zone de résistance majeure autour des 1 420 points (rectangle bleu). Les prix se trouvent actuellement à moins de 1% de la zone de tous les dangers ! Le canal de court terme est haussier mais nous venons d’avoir une première impulsion baissière à son contact.

S&P 500 Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Nasdaq : pareil, 2% avant la prochaine forte résistance

Avec le Nasdaq, nous sommes déjà revenus sur les plus-hauts de mars dernier (rectangle bleu, encore une fois). La zone de résistance est sur les 3 120 points, soit là aussi, à moins de 2% des cours actuels.

Nasdaq Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Moralité, que devez-vous faire ?

Les résistances sont faites pour être cassées – oui, un jour ou l’autre. Mais, pour l’instant, ce n’est pas le cas et les prix évoluent juste en dessous. Est-il alors pertinent de prendre position dans une zone risquée avec un potentiel aussi faible ? Vous vous doutez de ma réponse.

Alors, vous vous dites… qu’en est-il du CAC 40 ? Peut-être y a-t-il un coup à jouer de ce côté-là ? Je vous arrête : l’évolution du CAC est soumise aux turpitudes et aléas des indices US. Et puis, la configuration de l’indice français est similaire.

Pour l’évaluer, rien de tel que de prendre un peu de recul. Je vous propose donc une vue du CAC en unité de temps mensuelle (chaque barre de cotation représente un mois).

Ici aussi, nous constatons que les prix sont arrivés au contact d’une résistance majeure : celle formée par la borne haute du canal baissier (en pointillés rouge). Certes, à moyen terme puisque cette résistance apparaît en UT mensuelle, mais cela signifie que ce n’est pas le moment d’acheter !

CAC 40 Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Il est donc urgent d’attendre et de ne pas avoir de biais concernant l’évolution des indices.

Alors oui, les marchés sont suspendus aux lèvres des banquiers centraux : QE or not QE, that is the question. Et, dans ce cas, ils casseraient leur résistance à la hausse ? Soit. Il sera alors toujours temps de reprendre position quand les prix reviendront en pull back tester cette zone, de façon à accompagner le mouvement. Ne vous précipitez pas !

Gagner de l’argent, c’est bien… ne pas en perdre, c’est mieux !

Après des mois d’analyses et de travail, l’un de nos spécialistes a élaboré une stratégie dont les maîtres-mots sont : simplicité, protection et maîtrise du risque.

Le but de cette stratégie est simple : dominer votre portefeuille ! Gestion du risque optimisée, pertes strictement maîtrisées pour un portefeuille cohérent et stable… et tout cela en y consacrant seulement 20 minutes par semaine !

C’est possible, et c’est ce que notre spécialiste vous propose de découvrir dès maintenant…

Mots clé : - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “Indices US : air bags on !”

  1. Enfin du parler vrai et documenté simplement, sans de grands discours qui vous emmêlent les pinceaux
    Straight to the point
    Bravo et longue vie dans ce billet

Laissez un commentaire