Les indices suspendus à leurs plus-hauts

Rédigé le 17 juillet 2017 par | Statistiques et données macro Imprimer

Vendredi, Wall Street a terminé sur de nouveaux records malgré des premières publications trimestrielles dans le secteur bancaire en demi-teinte. En effet, si JP Morgan (US46625H1005) a battu le consensus, les tendances ont toutefois été plus mitigées pour Citigroup (XS0185490934) et surtout Wells Fargo (US94974BGH78).

La cote américaine a toutefois profité de la bonne tenue de l’eurodollar (avec une parité au-dessus des 1,1450$ en fin de semaine dernière) en réaction aux chiffres de l’inflation et de ventes au détail un peu décevants en juin. Cela va dans le sens des propos de Janet Yellen mercredi dernier, qui semble vouloir réduire le rythme de resserrement monétaire. Cela rejoint en tout cas l’analyse que Jim Rickards nous donne depuis quelque temps déjà.

Concernant l’indice parisien, tant que le CAC40 ne repasse pas sous 5 185 points il pourrait tenter de rebondir et de franchir les plus hauts de jeudi dernier (5 260 points), le haut de canal descendant en ligne de mire (région des 5 280/5 295 points).

CAC40 Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

A l’inverse, une rechute sous les 5 185 points inviterait à la prudence face au risque de poursuite de la baisse vers les 5 160 points dans un premier temps.

Au niveau de la macroéconomie

Les résultats d’entreprise

Le gros focus de cette semaine va être les résultats corporate. Après les premiers comptes de certaines bancaire US vendredi dernier, on surveillera ainsi en ce sens les publications de Netflix (US64110L1061) ou encore Yahoo! (US9843321061) tout à l’heure.

Du côté des changements de recommandations de brokers

Mots clé : - - - - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire