Indices américains : le « Jeu des 7 erreurs »

Rédigé le 30 novembre 2012 par | Analyses indices, Apprendre la Bourse, Autres indices, US Imprimer

Vous connaissez le « Jeu des 7 erreurs » ? Certains d’entre vous s’en souviennent peut-être. Il était assez populaire il y a quelques années dans les magazines pour enfants.

Le but était simple : un dessinateur créait unes image, la dupliquait puis y apportait sept petites modifications infimes qu’il fallait retrouver en se concentrant férocement.

Allez. On commence doucement en s’y essayant sur l’image ci-dessous.

C’est facile : sept petites erreurs s’y sont glissées et je ne doute pas que vous puissiez les retrouver assez rapidement. (Mais surtout n’y perdez pas votre temps, vous l’avez compris, ce n’est pas l’objectif de la publication de ce jour !)

Jeu des 7 erreurs

C’est fait ?

Eh bien, cher lecteur, ce jeu revient à la mode. Nous sommes tous en train d’y jouer — même si certains ne le savent pas.

Un nouveau « dessinateur » oeuvre sur les marchés
Mais attention, lui, c’est un vrai pro, au coup de fusain extrêmement précis. Tellement précis d’ailleurs que ces images sont créées par ordinateur, le tracé exécuté a la nanoseconde près. Et l’incertitude de l’évolution de la courbe proche de zéro. Ce grand « dessinateur » contrôle son art et son image avec une dextérité sans pareille.

De quoi suis-je en train de parler exactement ? Prenez quelques secondes pour vous concentrer sur les trois graphiques ci-dessous, que j’ai mis côte à côte pour vous. Cette fois-ci, repérer les sept erreurs risque d’être plus difficile…

Il y a quelques différences — mais infimes. Grosso modo, à part des gaps, et le niveau bien évidemment différent des prix, on dirait ces trois images sorties de la même photocopieuse.

Surtout, prenez un instant pour essayer de deviner ce que représentent ces graphes.

Jeu des 7 erreurs sur les indices US
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Ca y est ? Vous avez trouvé ?

Eh bien, de gauche à droite, je vous présente par ordre d’apparition sur scène le Dow Jones, le S&P 500 et le Nasdaq.

Le tout en unité de temps 1h et tous cadrés sur la même période, c’est-à-dire du 15 octobre à aujourd’hui. Soit environ un mois et demi.

__________________Pour vous aider dans vos trades__________________

Multiplier vos profits boursiers par 7 ?

En indiquant 5 petits chiffres à votre courtier, vous pourriez transformer le moindre mouvement de cours en profits potentiels à deux ou trois chiffres… que les marchés soient à la hausse ou à la baisse.

Ce « Code Profits » a déjà rapporté des gains à répétition : tout est expliqué ici — pourquoi attendre pour faire passer votre portefeuille à la vitesse supérieure ?

__________________

Humm… je connais d’avance la réaction de certains : « mais non, ce n’est pas possible, ces trois indices ont une composition par trop différente, beaucoup de sociétés cotées ne sont pas les mêmes etc. « 

Vous avez raison.

-> Le Dow Jones est composé de seulement 30 grosses capitalisations américaines, le S&P 500… de 500 entreprises importantes, et le Nasdaq composite, quant à lui, compte environ 4 000 sociétés.
-> Les secteurs qui y sont représentés ne sont pas les mêmes.
-> Le mode de calcul de l’indice est différent (pour le Dow Jones).

Mais l’évolution des prix est pratiquement exactement la même si vous comparez le comportement des cours, leur vague d’impulsion.

Rien à faire, c’est bonnet blanc et blanc bonnet.

Conclusion ?
Le « dessinateur » qui s’est mis au travail sur ces marchés sait exactement ce qu’il fait et où il veut aller. Il a en plus la puissance (informatique et financière) nécessaire pour plier le dessin à ses envies. Son coup de crayon est propre, précis. Son encre — ou plutôt son papier — lui est fournie par la Fed — gratuitement ou presque.

Qui est ce dessinateur ? Nul autre qu’un petit groupe très limité de banques d’investissement américaines.

Elles sont cinq, contrôlant à elles seules sans doute plus de 90% du marché des dérivés. Leur puissance de feu est donc phénoménale, d’autant plus qu’elles disposent de puissants algorithmes informatiques pour arriver à leur dessin (sans jeu de mots).

Triste réalité ? Triste — sans doute. Mais réalité — certainement.

Ces « marchés » n’en sont plus. Ils sont purement synthétiques et contrôlés. Les raisonnements et approches boursières ou de trading qui étaient valables hier ne le sont plus aujourd’hui. La donne a fondamentalement changé.

Il faut être conscient de cet état de fait, de façon à évoluer et s’adapter à ce nouvel environnement si l’on espère y survivre.  Cela nous concerne tous.

Je vous en dirai plus dans un prochain Billet du Trader : nous verrons quelles sont ces banques, comment elles agissent et surtout quels sont les impacts qu’elles génèrent au niveau du comportement des cours, et donc du trading. Autrement dit… quelles sont les bases des stratégies que nous pouvons mettre en place pour surperformer le marché !

Mots clé : - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “Indices américains : le « Jeu des 7 erreurs »”

  1. Bonjour,
    J’ai lu avec intéret votre analyse,et j’aimerais savoir comment suivre vos conseils dachats/ventes?
    par mail,le matin,sur actions, indices,etc.
    Merci de votre réponse

Laissez un commentaire