Correction en vue pour l’immobilier commercial en Europe

Rédigé le 4 novembre 2010 par | Big caps Imprimer

Responsable d’un service de trading sur CFD

Vendredi dernier, Unibail-Rodamco a dévoilé ses comptes du troisième trimestre. Le leader de l’immobilier commercial en Europe a fait état de chiffres d’activité en demi-teinte. Alors si la croissance du numéro1 du secteur est à la peine, comment les autres acteurs, de plus petite taille, pourraient-ils agréablement surprendre ? Ma réponse, sous l’angle de l’analyse graphique, incite à la prudence pour la fin d’année…

Perspectives mitigées pour Unibail-Rodamco
Le groupe spécialisé dans l’immobilier commercial a enregistré un chiffre d’affaires sur neuf mois de 1,18 milliard d’euros, en baisse de 1,8%. Alors qu’il va continuer à céder de nombreux actifs (2,5 milliards d’euros d’actifs nets doivent encore être cédés à partir de l’année prochaine), nombre de brokers commencent à douter de potentiel de valorisation résiduelle, faute de réel relai de croissance.

Après JP Morgan début octobre, c’est au tour d’HSBC de dégrader la valeur de « neutre » à « sous-pondérer » avec un objectif ramené de 140 à 130 euros. De même Aurel n’est plus à l’achat sur la valeur. Ce dernier conseille désormais de conserver la valeur avec un objectif situé à 150 euros. En conséquence, le secteur dans son ensemble se trouve impacté.

Graphique: Unibail-Rodamco

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

L’indice EPRA Euro Zone est sous les résistances
Pour rappel, l’indice EPRA Euro Zone regroupe les grands noms du secteur de l’immobilier en Europe, tels que le néerlandais Corio, les français Klépierre ou Icade et évidemment Unibail-Rodamco.

Si vous regardez le graphique, vous voyez que l’indice est mûr pour une correction. En effet, alors que sur l’oscillateur RSI nous constatons une rupture de la ligne de tendance ascendante, la proximité de la borne haute du canal ascendant dans lequel évoluait l’indice devient dès lors délicate à franchir.

En conséquence, un repli vers la base de la figure est au minimum probable (autour des 1 300 points sur l’indice). En extension, et dans une optique plus longue, la cassure de ce soutien intermédiaire ouvrirait la voie à une baisse plus marquée sous les 1 200 points.

Graphique: Indice Eupra Euro Zone

Cliquez sur l’image pour l’agrandir.


Et toutes les valeurs vont être impactées
Du coup, vous vous en doutez, la plupart des foncières vont trinquer.
En effet, qu’il s’agisse d’Icade ou encore de Klépierre pour ne citer qu’elles, les configurations plaident toutes en faveur d’un repli. La première, après avoir comblé son gap baissier du 23 septembre, risque désormais de sortir par le bas de son canal et de revenir tester le soutien des 72,50 euros.

En ce qui concerne Klépierre, la rupture d’un soutien intermédiaire autour des 28 euros (ligne de tendance ascendante en pointillés) milite également en faveur d’un test de la base de la figure autour des 25,50 euros.

Donc un ou deux conseils : soit vous restez à l’écart, soit, comme je vais le faire dans mon service, vous vendrez un ou deux CFD sur les valeurs du secteur, histoire de jouer la baisse. Mais dans tous les cas, restez prudent.

Mots clé : -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire