L’Allemagne profite à fond du QE de la BCE

Rédigé le 1 juin 2015 par | Indices, sociétés et marchés Imprimer

Les 180 milliards d’euros injectés par la BCE ces trois derniers mois produisent déjà des effets prodigieux: dans l’Eurozone, le crédit à la consommation accuse une baisse de 0,1% en avril. Ce repli est toutefois compensé par une « spectaculaire » accélération des prêts immobiliers de +0,1%! Voyez à quel point des taux d’emprunt au plus bas depuis 35 ans dopent la demande des acquéreurs potentiels de logement…

Mais il y a encore plus sidérant: les prêts accordés aux entreprises européennes ont diminué de 0,4% en rythme annuel, confirmant la tendance négative de -0,6% en mars… Ce n’était donc pas le trou d’air passager que les idolâtres du QE nous prédisaient.

Mais alors, où va tout l’argent déversé par la BCE ? Eh bien, en dehors du casino boursier, il semblerait que l’Allemagne soit de nouveau le grand gagnant du mois avec un « boom » de la construction – il n’y a pourtant pas de pénurie de logement dans le pays. C’est juste que les prix y sont, en moyenne, bien plus bas (puisqu’il n’y a pas de pénurie) qu’en France, Bénélux et Suisse.

Que l’euro monte ou baisse, que la BCE injecte ou non de l’argent: qui gagne, c’est l’Allemagne ! Et les stratèges des grandes banques d’affaires pensent que le boom de l’immobilier ne fait que commencer outre-Rhin. Ils conseillent de se ruer sur toutes les actions cotées ayant un rapport avec la construction à Francfort.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire