Illettrisme et achat d’actions enfin compatibles !

Rédigé le 1 avril 2015 par | Toutes les analyses Imprimer

D’après une étude réalisée par les banques chinoises, 6% des investisseurs ayant ouvert un compte titre pour négocier des actions ne savent même pas lire : pas besoin de savoir lire pour appuyer sur le bouton « achat », il suffit de savoir où il se situe sur le clavier.

Cela dit, il semblerait également que moins de 6% des banquiers savent lire les chiffres qui prouvent que les QE ne marchent pas.

En revanche, cela fait monter les cours de bourse… donc pas besoin en effet de savoir lire les articles économiques ou le bilan des entreprises.

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire