Iliad : le marché a-t-il tout compris ?

Rédigé le 20 septembre 2012 par | Apprendre la Bourse, Big caps Imprimer

Depuis le lancement de Mon Portefeuille Zen, ma nouvelle lettre d’investissement, cet été, je m’intéresse de près à ce que j’appelle les « surperformers de marché ». J’entends par là les valeurs qui défient les marchés et ne cessent de battre des records. Comment, dans ces conditions, ne pas revenir sur le cas d’ILIAD (FR0004035913), la maison mère de Free ?!

Long Bouygues/Short ILIAD ?
Depuis son entrée sur le marché du mobile en France, c’est l’euphorie. Alors qu’ILIAD gagne un nombre d’abonnés croissants (pour tout vous dire, moi le premier je suis passé chez Free), le chiffre d’affaires et les résultats battent des records.

Pour autant, pour revenir objectivement sur le service rendu, si le rapport prix est intéressant, nous sommes encore très loin des concurrents en termes de qualité. Et justement, Free est très dépendant de l’infrastructure en place — celle de France Telecom puisque Free Mobile loue les antennes-relais d’Orange.

La solution d’avenir est donc évidemment d’investir. On apprenait d’ailleurs dans la presse qu’ILLIAD allait investir dans le dégroupage et la fibre. OK. Très bien. Mais n’oubliez pas qu’en Bourse, quand on parle investissement, le marché prend souvent peur.

Et je crains donc qu’à court terme la réaction du marché soit défavorable. Surtout que nous sommes sur des plus hauts historiques !

Les investissements nécessaires risquent en effet de grever les bénéfices pour la fin d’année.

Avec un titre qui se paye environ 40 fois ses bénéfices attendus cette année, je vois mal quel potentiel de hausse cela laisse dans l’immédiat. Pour recadrer les choses, n’oubliez pas qu’après la déception sur ses comptes, le PER de BOUYGUES (FR0000120503) s’approche des 6. Celui de FRANCE TELECOM (FR0000133308) avoisine les 7.

Hum… n’y aurait-il pas un excès d’optimisme sur ILIAD ? C’est un peu ce que je pense et c’est ce que nous confirme d’ailleurs l’analyse technique de la valeur.

Fausse sortie haussière ?
Regardez le graphique.

Graphique d'Illiad
Pour agrandir le graphique, cliquez dessus

Le titre évoluait depuis un an dans un large canal ascendant. Au début du mois, une sortie à la hausse a été tentée. Mais cela m’a tout l’air d’être un bull trap (comprenez un piège à la hausse). L’essoufflement des acheteurs commence à se matérialiser. D’ailleurs, techniquement cela ne trompe pas :

  • une importante ombre haute a été laissée proche des 130 euros ;
  • le RSI est en divergence baissière.

Dans ces conditions, l’aplatissement des cours depuis 10 jours me conduit à penser que la MM20 risque vite de céder. Surveillez cette rupture car étant donné qu’elle coïnciderait avec la rupture de la borne supérieure de l’ancien canal, cela validerait le bull trap.

La correction risquerait alors de se poursuivre vers les 115/110 euros, région probablement plus favorable pour repasser à l’achat. D’ailleurs, en tant qu’investisseur Zen, j’attends que la bulle à court terme se dégonfle un peu avant d’envisager d’intervenir sur la valeur. Si vous voulez vous mettre à la Bourse pour seulement 20 minutes par semaine, c’est par ici

Mots clé : - - -

Mathieu Lebrun
Mathieu Lebrun
Rédacteur en Chef d'Agora Trading

Mathieu Lebrun est analyste financier. Il commence sa carrière chez Fortis Banque pour intégrer la table de négociations sur devises au sein de la salle des marchés du groupe Natexis Banques Populaires. En 2004, il intègre un cabinet de conseil sur produits dérivés en tant qu’analyste technique et obtient son diplôme d’Analyste Technique délivré par la STA (Society of Technical Analysis).

Depuis près de 10 ans, il s’est forgé une solide expérience sur les marchés financiers. En juin 2013, il décide de créer un service de trading simple et efficace : Agora Trading. Pour ses abonnés, il combine à merveille sa lecture des différentes classes d’actifs et leur corrélation pour en tirer le meilleur. Vous pouvez ainsi vous positionner en toute simplicité, en exploitant des outils de trading ultra-efficaces, les certificats Turbos.

En savoir plus sur Agora Trading.

Laissez un commentaire