La Bourse au quotidien

Analyses et conseils boursiers indépendants

Dassault Systèmes, crise de croissance ou accident de parcours ?

Par Eric Lewin28 Oct 2016

La dernière publication de Dassault Systèmes (FR0000130650) est en tout point remarquable. Au 3e trimestre, le chiffre d’affaires de l’éditeur de logiciels de conception et de fabrication assistée par ordinateur a en effet progressé de 7% à 735 M€, au-dessus du consensus.

Plus encourageant encore, le groupe a revu à la hausse ses prévisions de bénéfice par action et de chiffre d’affaires annuels. Cette année, le bénéfice net par action devrait donc être compris entre 2,40 € et 2,45 € (contre 2,40 € anticipé auparavant) et un chiffre d’affaires compris entre 3,01 et 3,03 Mds€, contre une estimation initiale entre 2,99 et 3,01 Mds€.

Avec de telles nouvelles, l’action aurait dû progresser cette semaine, n’est-ce pas ? Eh bien, non, elle est en baisse de 6% depuis la publication des trimestriels.

Qu’est-ce qui cloche ?

Les investisseurs ont en effet préféré se concentrer sur un seul chiffre, celui de la vente de nouvelles licences.

Et de ce côté-là, c’est assez décevant avec une hausse de seulement 6% sur le troisième trimestre et des commentaires plutôt prudents à court terme, même si encourageants à long terme.

En réalité, et c’est mon interprétation, Dassault Systèmes demeure un titre cher, très cher même, sur lequel il ne peut y avoir la moindre déception.

C’est à peu près le même cas de figure pour Essilor (FR0000121667), qui abandonne 17% depuis le début de l’année car ses publications ont déçu les marchés. Le leader mondial de la conception et de la commercialisation de verres correcteurs est sanctionné en Bourse alors qu’il lui sera difficile d’atteindre les 4,5% de croissance organique sur l’ensemble de l’année. Ses ratios sont élevés avec un PER supérieur à 30.

Un ajustement de valorisation

Pour revenir à Dassault Systèmes, en tablant les prévisions pour 2016, son PER ressort à 29. C’est très élevé malgré une rentabilité opérationnelle supérieure à 30% et une situation financière des plus saines (trésorerie nette supérieure à 1,7 Md€ sans doute en fin d’année). En outre, le titre a touché fin septembre un plus haut historique de 79,50 €.

Dans ces conditions, quoi de plus logique que d’assister à des prises de bénéfice ?

Ma conclusion ? Dassault Systèmes ne souffre d’aucune crise de croissance ou de rentabilité, simplement d’un léger accident de revalorisation.

La valeur pourrait donc rebondir dans quelques mois, elle dispose de toutes les cartes pour cela. Si vous êtes tenté Dassault Systèmes, faites simplement preuve d’un peu de patience.

photo auteur

Eric Lewin

Rédacteur en Chef de La lettre PEA et de Mes Valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de « La lettre PEA » des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

Eric Lewin est également rédacteur en chef de « Mes Valeurs de Croissance » et fait bénéficfier ses lectuers de conseils de tout premier ordre pour profiter du potentiel exceptionnel de croissance des Mid & Small Caps.

Voir les articles de Eric Lewin

Infos Bourse, News & Opportunités

Suivez nous sur Facebook

Retour en haut

Si vous souhaitez recevoir des informations en exclusivité sur les IPO, OPA, augmentations de capital et autres opérations financières des partenaires de La Bourse Au Quotidien, inscrivez-vous ici :