Il faudrait peut-être penser à acheter du BX4

Rédigé le 20 avril 2015 par | Autres indices, Cac 40, VIX Imprimer

Au vu des récentes publications des résultats trimestriels des entreprises américaines, le scénario baissier anticipé par le consensus de marché semble de plus en plus probable. Je vous ai déjà parlé du fait que le consensus tablait désormais sur des bénéfices des entreprises du S&P500 autour de 2,9% contre plus de 5% en début d’année. Si vous avez oublié l’analyse que j’en donnais, vous pouvez vous rafraichir la mémoire ici.

Une nervosité de plus en plus palpable sur les marchés

Des signes de nervosité commencent donc à apparaitre C’était d’ailleurs l’objet de mon analyse sur le VIX  la semaine dernière. Attention, depuis il s’est effectivement rapproché de la ligne de la ligne de signal dont je vous parlais.

On observe donc actuellement une réelle inquiétude des opérateurs. La semaine dernière nous avons déjà eu quelques signes de fébrilité : le CAC40, a perdu 2% sur la semaine ;  de même, les indices américains travaillent actuellement des niveaux susceptibles d’occasionner une forte réaction des prix, même si la tendance de long terme demeure positive.

Alors que retenir de ces différents signaux ?

Jusqu’à maintenant l’équation est toujours simple : indices haussiers + niveaux actuels sensibles + dégradation des anticipations = RISQUE.

MAIS… il n’y a encore aucun signal baissier.

Mais que faire si / quand ce signal baissier se déclenchera ? il vaut mieux se poser la question avant que dans la panique, pour être prêt et dégainer le plus rapidement possible.

Je pense qu’à ce moment, la plupart d’entre vous auront d’abord comme souci de protéger votre capital, et vos plus-values. Ensuite, reviendra l’avidité et l’envie de faire des gains dans un marché baissier. Mais ça, ce sera pour plus tard. Voyons d’abord comment protéger votre capital et éliminer le risque de votre portefeuille.

Eh bien je vous ai parlé il y a longtemps maintenant (en septembre 2013 !), d’un produit boursier, nommé le BX4 (FR0010411884).

Le BX4 : un tracker inversé

Le BX4 fait partie de la catégorie des trackers inversés et cible l’indice CAC40. Son fonctionnement est simple : si le CAC40 perd 1%, alors le BX4 s’apprécie d’environ 2% (on a donc un levier de 2 à la baisse).

L’intérêt de cet instrument n’est pas de spéculer à la baisse (pour l’instant tout du moins) –– mais de couvrir vos positions haussières afin de neutraliser le risque de portefeuille quand les prix commencent à donner des signes de fébrilité dans des zones particulièrement sensibles.

Le grand avantage de cet outil est qu’en cas de doute et d’incertitude (comme c’est le cas actuellement sur les marchés), vous n’avez pas à solder les multiples positions qui composent votre portefeuille.

En achetant une simple ligne de BX4, vous achetez la sécurité, vous « verrouillez » vos gains en attendant d’y voir plus clair, c’est-à-dire de voir, si cette récente fébrilité des marchés est un simple coup de semonce ou au contraire le début d’une réelle correction.

Le principe étant posé ; voici ce que je m’apprête donc à faire, personnellement :

Prenons un exemple concret pour mieux comprendre le fonctionnement du BX4.

Vous avez pour 1000 € d’actions (à la hausse) dans votre portefeuille,  si vous souhaitez complètement couvrir ce portefeuille et éliminer tout risque baissier, alors achetez pour 500 € de BX4. Car rappelez-vous : quand le CAC40 chute de 1%, le BX4 gagne 2%. En achetant pour la moitié de votre portefeuille en BX4, vous en couvrez donc la totalité.

Le BX4 (évolue donc à l’inverse de ceux du CAC40) ont récemment rebondi sur ce qui semble bien être un support (segment vert pointillé).

150420_bxl

 Notez au passage la stabilisation des volumes de transactions (segment bleu – qui pourrait bien être un support volume en formation) sur le BX4 alors que sur la même période les cours étaient toujours en baisse. Cet instrument étant éminemment utilisé par des institutionnels, cette stabilisation démontre qu’un certain nombre d’entre eux ont eu la même idée, ou, du moins, le même sentiment et ont commencé à se couvrir.

Les prix évoluent dans un canal baissier (le rouge) ; mais en cas de cassure à la hausse de la résistance, et donc de sortie du canal baissier, mon portefeuille est couvert dans un premier temps.

Il ne s’agit pas encore de spéculation à la baisse, plutôt de l’achat de la tranquillité (qui n’a pas de prix) et d’une élimination du risque en attendant de voir ce que donnent la suite des publications et la réaction des indices dans les jours à venir.

En vous souhaitant une excellente journée,

Gilles,

Mots clé : - - - -

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Un commentaire pour “Il faudrait peut-être penser à acheter du BX4”

  1. […] […]

Laissez un commentaire