IBEX : un éclaireur pour les indices de la zone Euro

Rédigé le 14 avril 2014 par | Indices, sociétés et marchés Imprimer

Il y a beaucoup de bruit en ce moment autour de la Grèce, de l’Italie et de l’Espagne.  Les médias commentent abondamment le come-back des anciens mauvais élèves de la zone Euro. 

En regardant l’indice Espagnol (IBEX 35) quelque chose me dit qu’il est sur le point de passer un test décisif. Le marché l’attend de pied ferme dans une zone cruciale sur laquelle nous allons nous pencher. L’IBEX aura-t-il la capacité de passer la zone des 10.900 / 11.000 points et validera-t-il les commentaires élogieux dont les médias font état ? 

Que nous apprend la vue Long terme de l’IBEX ?

Factuellement, l’IBEX arrive non pas sur une mais sur 4 zones de résistances simultanées mises en évidence par : 140414_ibexhebdo

  1. La zone de retracement  de 50% (Fibonacci) de la dernière vague de baisse (novembre 2007 / juin 2012) ;
  2. La zone de résistance graphique horizontale (rectangle violet) ;
  3. La  résistance du canal oblique (vert) ;
  4. L’objectif du dernier report d’amplitude (grands rectangles bleus) ;
  5. L’objectif d’impulsion des deux dernières vagues d’impulsion haussières (segments rouges). 

Ces 5 zones de résistance apparaissent TOUTES sur les mêmes niveaux. C’est-à-dire sur les 10.900 / 11.000 points. C’est donc peu dire que cette zone est cruciale et que l’IBEX est en train de jouer lourd sur des niveaux. 

Pour l’instant, l’indice reste évidemment haussier, mais est à une encablure seulement du tir groupé des résistances. À mon avis, sa seule chance de ne pas consolider résidera dans la capacité de la BCE à continuer à brouiller les cartes avec une Nième intervention visant à soutenir le marché de façon artificielle.

La prudence reste plus que jamais de mise. En tout cas, même dans un marché haussier, se porter acheteur à l’approche d’une résistance me semble risqué.

D’autant plus qu’en journalier, une configuration bien particulière est en train de se développer.

Un triangle de compression sur la MACD en Journalier 

140414_ibexdailyUn triangle de compression (segments rouge / vert) s’est formé sur les vagues d’impulsions lisibles à l’aide de la MACD. En clair et en décrypté, cela veut dire que les vagues d’impulsions perdent progressivement de leur amplitude au fur et à mesure du temps. Cela forme donc une figure en forme de triangle et cela veut dire que le marché hésite et devient progressivement plus fébrile : ça « compresse ».

La sortie d’une telle formation donne pratiquement immanquablement lieu à une brusque accélération (lors de la cassure de la résistance ou du support). Alors évidemment, et sauf nouvelle salve interventionniste de la BCE, une vente de l’indice (via tracker ou CFD) en cas de signal de retournement en Journalier permettrait de prendre le retournement de la tendance dès sa naissance. Le tout en permettant de placer un stop extrêmement serré et donc de prendre une position à fort potentiel associé à un risque extrêmement faible. 

C’est donc ce plan de trade que je suivrai et appliquerai SI ET SEULEMENT SI nous assistons à une nouvelle  impulsion haussière en direction des 10.900 / 11.000 points ET QU’A CE MOMENT là, la MACD se retourne à la baisse sur la résistance de son axe rouge. 

Ce scénario est exprimé à l’aide des flèches orange sur le graphe journalier. 

Vous voyez, c’est toujours la même approche : cibler des zones d’intervention majeures sur des Unités de Temps lourdes (Ici l’Hebdomadaire) et se préparer en repérant une configuration en train de murir sur l’Unité de temps inférieure. Et si elle se confirme, alors, prise de position avec un risque extrêmement modéré en cas de validation.

Mots clé :

Gilles Leclerc
Gilles Leclerc
Trader

Gilles a tout d’abord commencé dans la grande finance. Avec un MBA de la prestigieuse université américaine de Hartford, il a ensuite intégré la direction Financière IBM Europe et ensuite d’IBM Corporation (headquarters mondial). Puis, peu à peu, la passion boursière le gagnant, il s’est tourné vers les activités de trading.

Cela fait maintenant 20 ans que Gilles trade sur les marchés et il se consacre exclusivement à cette activité depuis une dizaine d’années.

Dès 2008, il fut l’un des premiers à pressentir les modifications profondes qu’allaient occasionner l’utilisation intensive des algorithmes sur les marchés financiers ; il a su s’adapter en mettant en place de nouvelles stratégies de trading répondant à ce nouvel environnement. Il créa donc son propre système de trading tout à fait spécifique et basé sur des concepts innovants.

De façon à prouver la validité de son approche, il reste l’un des rares traders/analystes à poster régulièrement ses prises de position en « Live » sur un site d’Analyse Technique de renommée ( Univers Bourse ) où il partage l’intégralité sa méthodologie.

Il intervient désormais dans La Bourse au Quotidien afin de partager son expérience et de proposer ses analyses et sa méthode au plus grand nombre.

Laissez un commentaire