HYBRIGENICS : le Ministère du redressement productif s’assoit sur 1 million d’euros

Rédigé le 28 août 2012 par | Biotechs et Medtechs, Mid et Small Caps Imprimer

En décidant de requalifier partiellement ce qui était une « avance remboursable » en « subvention », le Ministère du redressement productif offre à HYBRIGENICS (FR0004153930) un revenu exceptionnel de près d’1 million d’euros au titre du premier semestre 2012 (0,96 million exactement) apprenait-on ce matin.

Un succès en demi-teinte

A l’origine, l’avance remboursable dont il est question s’élevait à 1,37 million d’euros. Celle-ci avait été octroyée entre 2002 et 2005, à HYBRIGENICS par le Ministère de l’Industrie « dans le cadre d’un programme de collaborations de grande échelle entre recherche publique et industries de biotechnologie ». Pour HYBRIGENICS, dont les recherches s’orientent principalement sur le traitement des maladies prolifératives et les interactions entre protéines, il s’agissait de participer « à un projet de comparaison d’interactions protéine-protéine chez l’homme et chez un animal modèle : Drosophila melanogaster, la mouche du vinaigre ».

Pourtant, bien que ce projet ait contribué à alimenter la presse scientifique spécialisée tout en ayant donné naissance à « la carte d’interactions entre protéines de drosophile la plus détaillée encore à ce jour », force est de constater qu’au niveau thérapeutique, la récolte est nulle. En effet, « aucune cible thérapeutique humaine brevetable, homologue à une interaction protéine-protéine chez la drosophile et qu’HYBRIGENICS aurait pu inclure à son pipeline de recherche, n’a toutefois été identifiée ».

Un succès en demi-teinte qui a poussé le groupe à demander le statut de succès partiel dans le cadre de ce projet. En effet, il est possible pour une PME française d’obtenir un financement sous forme d’avance remboursable (remboursable en cas de réussite du projet dans le cadre duquel les fonds ont été avancés). Dans le cas, d’HYBRIGENICS l’obtention du statut de succès partiel lui permet ainsi de requalifier cette avance remboursable en pure et simple subvention – donc non soumise à remboursement.

Jouez la reprise économie grâce à l’innovation, par l’innovation !

Les secteurs du High Tech et Biotech pourraient être à l’origine de la reprise économique de nos pays industrialisés, frappés d’atonie par la crise financière.

Investir dans l’innovation pourrait vous permettre d’engranger des plus-values vraiment spectaculaires : comme ces 300% de gains potentiels que nous vous proposons de viser…

Une situation financière qui se redresse

Pour le groupe, ce revenu exceptionnel de près de 1 million d’euros a été plutôt bien reçu. Et Rémi Delansorne, directeur général d’ HYBRIGENICS, de déclarer que celui-ci « va substantiellement améliorer notre résultat comptable ». En effet, rappelons que, bien que réduite de moitié par rapport à l’exercice précédent, le groupe clôturait tout de même son exercice 2011 sur une perte d’exploitation de 2,7 millions d’euros. Mais la tendance 2012 semble à l’embellie. En effet, comme je vous le disais en juillet dernier, « côté trésorerie, on note une belle amélioration puisque celle-ci à plus que doublé en un an ».

Côté Bourse, rien d’exceptionnel. Le titre progressait de plus de 1% ce matin avant de virer au rouge à la mi-séance dans un climat boursier plutôt morose.

Mots clé : - - -

Laissez un commentaire