Hi Media prend 25% en vendant jeuxvideo.com à Fimalac

Rédigé le 6 juin 2014 par | IPO, OPA, opérations financières, Mid et Small Caps Imprimer

Ceux qui sont abonnés à Mes Valeurs de Croissance se rappelleront que j’avais évoqué dans le dernier numéro publié mercredi soir des volumes inhabituels sur Hi Media (FR0000075988).

J’écrivais alors : « 2% du capital ont été échangés sur Hi-Media lors des 4 dernières séances sur une progression de plus de 8% de l’action. Le newsflow (recul de 6% du chiffre d’affaires consolidé) ne mérite pourtant pas un tel traitement. Il y a peut-être autre chose qui se trame avec une dimension spéculative évidente… »

Je ne croyais pas si bien dire !

On vient d’apprendre que la société avait décidé de vendre jeuxvideo.com à Fimalac pour environ 90 millions d’euros, soit 79,2 millions d’euros pour les 88% détenus. Or, cette cession représentait quasiment la capitalisation boursière (94 millions d’euros) avant l’envolée du jour.

Du coup, le titre progresse de 25% à 2,63 euros dans un volume de 1 million de titres. Cette cession permet au groupe de se recentrer sur le micro-paiement et la régie publicitaire.

Mots clé : -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

Laissez un commentaire