HF COMPANY sur le chemin du redressement

Rédigé le 21 février 2012 par | Mid et Small Caps Imprimer

ANALYSE EXCLUSIVE : découvrez le potentiel des Cobras !

Parmi les puissances émergentes, on retient souvent la Chine, le Brésil ou l’Inde… mais ces pays ont connu déjà de nombreuses années de croissance effrénée et ont besoin de marquer une pause.

Découvrez maintenant comment viser 324% de gains sur de nouveaux émergents…

 

Je reviens sur le dossier HF COMPANY (FR0000038531) suite à mon entretien avec Yves Bouget, son P-DG, à l’occasion de la publication de ses résultats annuels.

Je connaissais déjà l’homme pour l’avoir rencontré il y a plusieurs années. Il n’a pas changé et a toujours son bagou habituel. Mais cette fois, je rencontre quelqu’un d’assez soucieux : 2011 a été une mauvaise année pour ce spécialiste de la confortique, du haut débit, du digital domestique ou encore des courants porteurs en ligne. Le chiffre d’affaires a reculé de 1,5% à 144 millions d’euros tandis que le résultat opérationnel a plongé de 55% à 4,4 millions d’euros. De son côté, le résultat net baisse de 57,1% à 2,7 millions d’euros. « Nous avons subi le recul de la consommation en Europe du Sud où nous réalisons 15% de notre chiffre d’affaires, avec une chute de 19,5% du pôle domestique et un gel des investissements des équipementiers provoquant un recul de 34,3% de l’activité haut débit », précise Yves Bouget. Vous l’avez compris, les deux branches d’activité les plus affectées sont donc le pôle digital domestique (34% du CA) et le haut débit (17,8% du CA).

Mais, me précise le P-DG, « 2012 devrait être meilleur avec le lancement d’une nouvelle gamme d’accessoires autour de la gestion du signal de la maison avec par exemple le développement des accessoires de jeux pour tablettes ». A partir de là, une bonne partie de notre conversation a porté sur le lancement d’une box HD pour la maison en partenariat avec Castorama. « Nous croyons beaucoup à ce produit qui est pilotable à distance pour par exemple les accès à la sécurité ou encore la consommation d’électricité. Cela permet vraiment d’avoir une maison connectée. » De quoi permettre au pôle confortique (25,7% du CA) de poursuivre sa croissance.

Mais l’activité la plus dynamique du groupe n’a pas encore été évoquée. Il s’agit du CPL – pour « courant porteur en ligne ». Il s’agit de technologies qui visent à faire passer de l’information à bas débit ou haut débit sur les lignes électriques en utilisant des techniques de modulation avancées. Et cette activité explose, comme le souligne Yves Bouget : « Nous sommes passés en cinq ans d’un chiffre d’affaires nul à 30 millions d’euros de chiffre d’affaires. La hausse dans cette activité l’an dernier a été de 157% ! »

Reste à s’interroger maintenant sur la capacité du groupe à redresser ses marges*. Quand j’évoque mes calculs sur 2012 à Yves Bouget, c’est-à-dire le retour rapide à 4,2% de marge opérationnelle et à 2,8% de marge nette, il n’a pas l’air surpris. « Mon interrogation concerne le chiffre d’affaires annuel. Je ne suis pas capable de prévoir actuellement ce que sera l’exercice en cette période d’austérité budgétaire en France et dans les autres pays d’Europe. » Des mesures ont déjà été prises pour restaurer la rentabilité, comme la hausse des prix de vente dans les réseaux B-to-B-to-C ou encore une vaste restructuration en Espagne.

La Bourse semble bouder la valeur qui recule de 58,1% sur un an avec une capitalisation revenue à 28 millions d’euros. « Vous vous rendez compte de la décote par rapport à nos fonds propres de 72 millions d’euros ! C’est quand même énorme… » me dit-il, un rien courroucé par le traitement de défaveur subi par son titre.

La société s’est amusée à réaliser un comparatif du retour sur investissement annuel depuis son IPO en 1997 par rapport à ses comparables. Elle dégage un TRI de 4,4% contre seulement 3,5% pour le CAC 40 ou encore -1,6% pour ARCHOS, -3% pour PARROT et même -20,2% pour GUILLEMOT. Pas mal donc pour HF COMPANY… même si cela ne présage en rien de l’avenir.

J’ai tout de même envie, sur ce dossier, de jouer un retour à meilleure fortune. En tablant sur une stabilité du chiffre d’affaires en 2012, j’obtiens un résultat net (compte tenu de mes estimations de résultat) de 4 millions d’euros, soit un PER de 7 aux cours actuels. C’est très tentant et on pourrait anticiper un retour sur les 10 euros (contre 7,77 euros actuellement).

Petit bémol : comme je vous le disais, HF COMPANY a réduit très largement son dividende de 0,84 euro à 0,52 euro par titre. Bon, au cours actuel, cela fait toutefois un dividende de plus de 6%… mais je vous le répète : cela ne doit pas être votre motivation première pour investir.

* Décryptage : marge
correspond à la différence entre le prix d’achat et le prix de vente d’un bien ou d’un service.
Marge consolidée : cet indicateur donne la marge bénéficiaire globale réalisée par l’ensemble des entreprises d’un même groupe.
Marge d’exploitation : autrement appelée marge opérationnelle, présente le rapport entre le résultat d’exploitation (résultat opérationnel) et la chiffre d’affaires de l’entreprise. Par exemple, si une entreprise réalise des ventes à hauteur de 100 millions d’euros et que son résultat d’exploitation atteint 10 millions d’euros, la marge est de 10%.
Marge opérationnelle courante : c’est le rapport existant entre le résultat opérationnel courant et le chiffre d’affaires. Le résultat opérationnel courant est égal au chiffre d’affaires moins les charges, impôts et taxes, dotations aux amortissements et provisions.

Mots clé : - -

Eric Lewin
Eric Lewin
Rédacteur en Chef de La lettre PEA et Mes valeurs de Croissance

Journaliste pour BFM Business et dans d’autres médias… conseiller pour un fonds Small Caps chez CFD Asset Management… responsable de la salle de marché chez EuroLand Finance… consultant pour dirigeants d’entreprise…

Le parcours professionnel d’Eric Lewin est tout simplement remarquable – et représente un atout considérable pour vos investissements : un carnet d’adresses rempli, l’expérience de la réalité des publications de résultats, de la manière dont les « insiders » et les institutionnels fonctionnent…

Cette expérience multi-facettes lui permet de lire entre les lignes des marchés – et de révéler aux lecteurs de La lettre PEA des conseils de tout premier ordre pour se constituer un PEA alliant solidité… et économies d’impôts !

En savoir plus sur La Lettre PEA et Mes Valeurs de Croissance.

2 commentaires pour “HF COMPANY sur le chemin du redressement”

  1. […] Vous vous rappelez que je vous ai longuement parlé de cette société le 21 février dernier suite ….  Il prévoyait une amélioration sur 2012… Pour l’instant, les chiffres ne semblent pas lui donner raison, mais ce n’est seulement qu’un premier trimestre. Son chiffre d’affaires a reculé de 12,5% à 31,5 mero mais HF Company (FR0000038531) estime que le retour à une rentabilité normative est différée. La capitalisation reste faible à 28 mero, eu égard par exemple à des fonds propres de 72 mero. Mais le newsflow n’est pas actuellement des plus exceptionnels… AKPC_IDS += "10813,"; […]

  2. […] Company (FR0000038531) que je vous ai présentée il y a quelques mois suite à ma rencontre avec son PDG Yves Bouget,  vient d’annoncer le lancement d’une box permettant d’orchestrer d’un seul […]

Laissez un commentaire