Heureusement, le FMI est optimiste pour l’Asie et la Russie…

Rédigé le 4 octobre 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Heureusement, le FMI est optimiste pour l’Asie et la Russie… mais pas le Mexique.

Le FMI maintient sa prévision de croissance mondiale à +3,4% en 2017 (contre 3,1% en 2016, voir précédent commentaire) grâce à une accélération à +4,2% de l’activité dans les pays émergents et, en particulier, les pays asiatiques périphériques de la Chine.

Le FMI maintient, par ailleurs, sa prévision à +6,6% pour la Chine en 2017, mais la minore à 6,2% en 2017.

Le FMI maintient également celle de l’Inde à 7,6% en 2016 et 2017 alors que plus personne ne table sur une performance très supérieure à +7% dès cette année (voir précédent commentaire) ni l’an prochain.

Du mieux est attendu en Russie et en Afrique du Sud en 2016, mais pas au Mexique – autre « émergent » – dont le PIB est revu à la baisse de -0,4% en 2016 et -0,3% en 2017 (par rapport à une estimation médiane de +2,7% initialement).

Le Mexique a pour 1er « donneur d’ordre » les Etats-Unis, ne l’oublions pas.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire