Heure de vérité pour l’Europe : l’écart de taux BTP/Bund flirte avec les 315 points de base !

Rédigé le 9 octobre 2018 par | BCE, Taux & Devises Imprimer

L’écart de taux vient de passer en 48h de 290 à quasiment 315 points (313 à la mi-journée ce mardi) entre les Bunds allemand et les BTP italiens de maturité 10 ans (0,54% pour le Bund, 3,71% pour le BTP).

Graphique sur le spread de taux BTP/Bund

Cliquer sur l’image pour agrandir

Il n’y a plus d’acheteurs de bons du Trésor italiens, hormis la BCE, et c’est le moment de vérité.

Quel choix fera Mario Draghi ?

Mario Draghi laissera-t-il la situation dégénérer jusqu’à la panique (350 points de prime de risque à ce rythme avant vendredi) afin de mettre la pression sur le gouvernement italien (pour répondre aux souhaits de la Finlande et des « durs » de l’entourage d’Angela Merkel), où jugera-t-il ce jeu trop dangereux, le risque étant clairement que la situation devienne incontrôlable et dégénère en panique sur les marchés ?

Le scénario d’une zone Euro sans l’Italie

Matteo Salvini a déjà prévenu que son gouvernement ne lâchera rien sur le budget 2019 (-2,4% de déficit), qu’il n’est pas question de revoir la copie (il est impératif de soutenir les plus défavorisés, et c’était une promesse de campagne).

Dans son entourage, de nombreux économistes sont ouvertement eurosceptiques, voir europhobes : selon eux, s’il s’avère que la BCE laisse la dette italienne afficher 400 ou 500 points de base, alors que les taux directeurs européens restent à zéro, il faudra en tirer les conclusions qui s’imposent. Comprendre : la BCE a choisi d’acculer l’Italie à la faillite, la Péninsule n’a donc plus rien à faire dans la zone euro.

Taux et déficits élevés, croissance faible : la situation se complique pour l’Italie

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - - -

Laissez un commentaire