Inscrivez-vous gratuitement à La Bourse au quotidien


Hausse de la volatilité : les marchés vont-ils sortir de leur torpeur ?

Rédigé le 25 janvier 2017 par | Analyses indices, Indices, sociétés et marchés, OR / GOLD, VIX Imprimer

Je ferai court pour ce billet.

Déjà, la semaine dernière, j’évoquais la lenteur des marchés et la faiblesse de la volatilité. Les traders étaient presque au chômage technique.

Pourtant ce mardi 25 janvier, un premier signe que la volatilité pourrait revenir s’est manifesté. Après une session européenne d’une mollesse historique, les indices US ont pris le chemin de la hausse. Avouons-le, on ne sait pas vraiment pourquoi …

On aurait pu s’attendre à une légitime correction après une fin d’année en boulet de canon, mais non.

Le nouveau président américain enchaîne les sorties fracassantes (Révocation de traités commerciaux, abrogation de lois lancement des consultations pour construire le mur à la frontière mexicaine…), rien n’y fait : les marchés tiennent et semblent même vouloir rebondir.

Un signe précurseur ?Dow Jones

Ne nous emballons pas. Si l’amplitude est restée mesurée, la hausse a pris le dessus sous l’impulsion des USA,  ramenant le Dow Jones (future) vers 19 860 Pts, mettant l’indice cash à quelques encablures des fameux 20 000 points.

Les indices européens ont suivi le pas avec moins de vigueur mais sont tout de même sortis de leur torpeur.

Faut-il y voir ici un signe précurseur de retour de la volatilité ?

Oui sans doute.

Le marché ne pourra pas rester longtemps en lévitation comme il le fait depuis plusieurs semaines déjà. Le doute s’installe de part et d’autres des acheteurs et vendeurs.
Il faudra juste une étincelle pour provoquer la mise à feu d’une nouvelle tendance.

Les « bulls » ont la main … Tiendront-ils le coup ? Je ne sais pas, mais cela nous promet un peu de volatilité propice au trading.

Que faut-il surveiller ?

Pour être à l’affût en cas de retour de volatilité, vous devez surveiller plusieurs indicateurs :

Gardez un œil sur le VIX.Hausse du VIX

Le VIX, l’indice de la peur mesurant la volatilité du S&P500 revient sur de nouveaux plus bas.
Il conforte pour le moment l’appétit pour le risque qui semble vouloir propulser les indices vers des records.

 

Regardez le pétrole

Le baril de WTI est également un bon indicateur de l’appétit pour le risque et de la « nervosité » des marchés.
Coincé entre 54.30 $ et 51.50/60 $, la sortie de ce range nous indiquera également la « vraie » reprise des hostilités.

Enfin … l’Or

L’or réunit également tous les ingrédients. Corrélé au dollar US mais aussi valeur refuge, le métal jaune nous éclaire souvent sur la psychologie des intervenants.

En regardant l’évolution de l’or (bleu) et du Dow Jones (jaune) sur le graphique suivant, on constate que le rebond de l’or va avec une crainte sur les marchés (amplifié par les variations du billet vert).

comparaison DowJones / GOld

Or, techniquement et à moyen-terme, l’or reste dans une dynamique baissière qui tend à soutenir la probabilité d’un nouvel excès haussier sur les marchés actions.

La tendance est ton amie, même si elle est schizophrène …

La conclusion est que vous ne devez pas vous mettre en face d’une telle tendance. Aussi incompréhensible, injustifiable et manipulée soit-elle … votre objectif est de gagner de l’argent et faire fructifier votre portefeuille.

Alors  suivez la tendance et celle-ci est haussière jusqu’à nouvel ordre !

A la semaine prochaine !

 

Mots clé : -

Jérôme Reviller
Jérôme Reviller

Passionné de finance et autodidacte, Jérôme Revillier dirige aujourd’hui une société de gestion spécialisée sur le marché des changes. Il collabore avec des investisseurs particuliers avertis, des institutionnels ou encore des hedge funds cherchant de la performance absolue.

Vous pouvez croiser Jérôme sur des salons comme Actionaria, le salon du Trading ou le salon de l’Analyse Technique – il parcourt aussi la France, la Suisse et la Belgique pour rencontrer les investisseurs et leur faire partager son approche bien particulière des marchés.

Laissez un commentaire