Bouygues telecom : c’est Drahi qui paye le prix fort, donc c’est génial !

Rédigé le 22 juin 2015 par | Big caps, Toutes les analyses Imprimer

L’idolâtrie dont jouit Patrick Drahi se confirme une fois encore : son rival, Xavier Niel, avait proposé 5 Mds€ pour racheter Bouygues Télécom à Martin Bouygues… c’était limite trop cher et Martin avait eu grand tort de refuser.

Patrick Drahi en propose le double… et là, c’est une excellente affaire pour Numéricable SFR (FR0011594233 NUM) qui gagne près de 15% aujourd’hui qui va devenir N°1 de la téléphonie mobile en France, devant l’actuel leader Orange.

Bouygues Telecom serait cependant un peu dispersé aux 4 vents : au gré des appétits d’Iliad (FR0004035913 ILD), qui a gagné 12% dans la journée d’hier, pour la reprise des équipements de réseaux (dont il manque cruellement) et d’Orange (FR0000133308 ORA)  – seulement 8% dans la journée –  qui reprendrait une partie des salariés de Bouygues (en l’échange de… nous l’ignorons en fait).

Ce que le marché retient, c’est que l’offre d’Altice revalorise radicalement la valeur d’un abonné au fixe ou au mobile : si Orange avait payé une prime de 25% pour s’offrir Bouygues Telecom par rapport à l’estimation la plus optimiste, c’eut été pure folie, une fuite en avant dans la dette sans espoir de retour sur investissement.

Si cela vient de Patrick Drahi, alors c’est génial, cela porte la marque d’un visionnaire, l’endettement n’est pas un problème : Orange a du souci à se faire !

Il est clair que le retour du CAC40 à 5.000 porte l’estampille du patron d’Altice, sans quoi, l’indice phare serait 25Pts plus bas !

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire