Hausse PPI + demande de crédit + hausse stocks = baisse des taux… (un peu bizarre) !

Rédigé le 11 juillet 2018 par | Statistiques et données macro Imprimer

La hausse des stocks des grossiste américains atteint 0,6% en mai, à comparer à la hausse de 2,5% des ventes et à une forte progression du crédit (en hausse de 7,6%) notamment du « renouvelable » (+10 Mds$ de crédit revolving à 1 039,3 Mds$) selon les chiffres de la FED dévoilés hier soir.

Ces trois données convergentes – auquel on peut ajouter l’envol de 3,4% (2,7% hors énergie) du CPI (indice des prix à la consommation) – devraient réveiller les craintes de surchauffe inflationniste… mais les taux longs américains se détendent cet après-midi de deux points, vers 2,85% (le 2 ans se détend de 1,5 point, à 2,58%).

La seule explication qui tienne la route, c’est que la crainte d’une récession induite par une guerre commerciale l’emporte sur les pronostics optimistes sur la croissance et la consommation.

Guerre commerciale : les valeurs exportatrices malmenées à Wall Street

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Mots clé : - - - - -

Laissez un commentaire