Hausse du dollar justifiée (a posteriori) par les bons chiffres américains du jour | La Bourse au Quotidien


Hausse du dollar justifiée (a posteriori) par les bons chiffres américains du jour

Rédigé le 19 juillet 2018 par | EUR/USD, Statistiques et données macro, Taux & Devises Imprimer

Chiffres du jour : c’est le « sans faute », mais Wall Street n’en tire aucun profit. L’occasion était pourtant belle en cette veille de séance des « 3 sorcières » de porter les indices américains vers leurs sommets trimestriels (Dow Jones, S&P500), voir historiques (Nasdaq, Russel 2000).

Les inscriptions hebdomadaires au chômage se sont brusquement contractées de 8 000, à 207 000, à l’issue de la semaine du 8 au 14 juillet (c’est le plus faible total depuis 1969).

Le dollar s’apprécie

L’indice Philly Fed de la FED de Philadelphie est ressorti à 25,7, contre 19,9 en juin et 20,8 anticipé.

Enfin l’indice des indicateurs avancés du Conference Board progresse de 0,5% en juin, mieux que les +0,4% attendu par le consensus.

Pas de réaction à Wall Street, ne peut même pas imputer l’avancée de 0,5% du dollar (face à l’euro, vers 1,1610) à ces bons chiffres puisque l’essentiel de la hausse s’était matérialisée dès le milieu de la matinée.

Production industrielle, immobilier… plusieurs voyants repassent au vert en juillet aux Etats-Unis

Mots clé : - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire