Ce que la hausse du dollar doit à la conjoncture américaine | La Bourse au Quotidien


Ce que la hausse du dollar doit à la conjoncture américaine

Rédigé le 25 mai 2018 par | Analyses indices, Cac 40 Imprimer

Euros et dollarsNous avons réellement cru aux chances du CAC40 de renouer avec les 5 600 points ce vendredi…

Le dollar s’est en effet offert une nouvelle poussée haussière face à l’euro, engrangeant 0,4% pour atteindre un nouveau zénith annuel à 1,1665.

Début mai, une telle évolution du billet vert aurait permis au CAC40 de grimper de 0,8 à 1%, mais la magie n’opère plus…

Des commandes de biens durables décevantes en avril

Si la monnaie unique reste affaiblie par le facteur « Italie », le dollar résiste bien, alors que le baril de pétrole a brutalement décroché à Londres et à New York (de -2,5% environ). Le « chiffre du jour » ne plaide par ailleurs guère pour un regain d’engouement des cambistes puisque les commandes de biens durables se sont contractées de 1,7% le mois dernier, alors que le consensus tablait sur une baisse de « seulement » 1,4%.

Toutefois, en excluant les équipements de transport (notamment l’aéronautique… et plus spécialement Boeing), le mois d’avril a été de bonne facture avec une hausse des commandes de 0,9%, soit 0,4 point de plus qu’anticipé par les économistes, ce qui démontre une bonne santé globale de l’industrie américaine.

La « force » des marchés ? Non : les marchés sont une farce !

Mots clé : -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire