Hausse des taux US en septembre : BNP Paribas y croit

Rédigé le 5 septembre 2016 par | Indices, sociétés et marchés, Toutes les analyses Imprimer

Hausse des taux US en septembre… personne n’y croit en Europe ? Ah si, BNP Paribas.

Après Stanley Fischer (le vice-Président de la Fed) le vendredi 25 septembre, ce fut au tour de Jeffrey Lacker (le patron de la Fed de Richmond) de tenter d’expliquer aux marchés ce vendredi 02 septembre que le scénario d’une hausse de taux dès ce 21 septembre restait possible. Les opérateurs parient sur un statu quo jusque début février ou mi-mars 2017.

J’aime beaucoup la métaphore qu’il a employé : « La Fed  ne peut se contenter de piloter sa politique monétaire depuis la banquette arrière« . Mais elle n’a apparemment convaincu personne, à l’exception de John Hatzius, l’un des stratèges les plus influents de Goldman Sachs… et d’un analyste de BNP-Paribas qui a pris le temps de la réflexion pour se ranger à l’avis des 3 personnages évoqués en préambule.

Mots clé : - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire