Soyez attentif aux prochaines publications

Rédigé le 15 septembre 2009 par | Big caps Imprimer

Cher investisseur,

Le CAC40 a fini la semaine dernière sur une hausse hebdomadaire de 3.75%, quand les indices américains ont marqué le pas pour leur dernière séance. Le CAC a clôturé au-dessus des 3 700 points mais reste sur des niveaux de test. Difficile de participer pleinement à l’euphorie généralisée, et difficile également de ne pas vouloir entrer dans la danse.

Le dollar est reparti vers ses niveaux de décembre 2008 (l’EURUSD est à plus de 1,45) avec la hausse quasi « mécanique » de l’or. Pour combien de temps ? Cette semaine va être riche en publications, et les indices boursiers risquent de tanguer. Regardez ce qui nous attend d’après Jérôme Revillier, notre analyste sur le Forex, qui surveille toutes les données macros qui impacteront le marché des changes.

– Mardi 15 septembre. Les minutes de la dernière réunion du comité monétaire australien seront publiées. Mardi sera sans doute une journée charnière où nous devrions être actifs très rapidement sur nos principales paires avec l’indice des prix et le rapport sur l’inflation en Grande-Bretagne qui seront connus à 10h30 suivis de l’indice ZEW en Allemagne qui est attendu en nette hausse.

Même s’il sera tentant de jouer la déception sur ces chiffres, on pourrait au contraire avoir une confirmation de l’amélioration des conditions des affaires en Europe. Attention donc ! Nous attendrons la confirmation de nos signaux avant de prendre position. [Ndlr : la semaine dernière, grâce à une surveillance accrue des données macros et à son système de trading, Jérôme a réalisé trois coups de maître sur les devises. Au total en 24 heures, votre capital de départ de 10 000 euros aurait pu gagner 585 euros en 3 trades seulementEt en n’engageant que 200€ sur chaque trade ! Jouer les devises avec des risques minimes, c’est la stratégie de Jérôme sur le Forex]

Dans l’après-midi, l’indice d’activité de New York est attendu en hausse également à 15.2 points. Ben Bernanke interviendra depuis Washington sur la crise financière.

– Mercredi 16 septembre. A 10h30, on surveillera les demandes d’emplois en Grande-Bretagne attendues en stabilisation autour de 24 600.

Mais toute l’attention des intervenants sera portée sur l’indice des prix américains (prévu à +0.1% hors énergie) suivi des flux de capitaux étrangers aux Etats-Unis qui devraient une nouvelle fois marquer le pas.

En fin d’après-midi, la production industrielle et les stocks de pétrole pourraient venir animer les places boursières et le Forex.

– Jeudi 17 septembre. Sur fond de forte appréciation du yen, la Banque du Japon tiendra une conférence de presse.

A 10h30, la Grande-Bretagne dévoilera ses ventes de détails qui devraient une nouvelle fois augmenter de près de 0.3% tandis que la Banque nationale suisse fera savoir sa décision sur son taux directeur qui devrait rester à 0.25%. 

– Vendredi 18 septembre. Une journée qui sera surtout menée par les échéances des contrats futures et la fin du troisième trimestre. C’est la journée des Trois sorcières, journée mouvementée sur les marchés.

Soyez attentifs à ces publications !

Bon trades,

Nathalie Boneil

Mots clé : - - -

Nathalie Boneil
Nathalie Boneil
Directrice de la rédaction aux Publications Agora

Nathalie Boneil est Directrice de la rédaction aux Publications Agora. Elle a travaillé dans l’univers de la Bourse plus de 4 ans – mais c’est depuis toute petite que son grand-père lui parle des marchés et de l’investissement. Aujourd’hui, elle travaille avec nos rédacteurs et analystes sur les marchés actions pour qu’ils vous proposent les meilleurs services, les meilleures idées d’investissements, de manière la plus simple et la plus profitable qui soit pour vous.

Son rôle est tout simple : rendre les idées, les méthodes, les stratégies de nos analystes professionnels facilement compréhensibles et directement applicables pour vous. Elle met l’analyse technique à votre portée, vous montre les opportunités, les pièges à éviter, et vous explique les moyens de vous positionner sans vous noyer dans un jargon d’experts.

Laissez un commentaire