La guerre des tarifs s'exacerbe via "l'asset management" automatisé | La Bourse au Quotidien


La guerre des tarifs s’exacerbe via « l’asset management » automatisé

Rédigé le 2 août 2018 par | Indices, sociétés et marchés, IPO, OPA, opérations financières Imprimer

Logo de FidelityFidelity annonce le lancement de deux fonds « actions » sans aucun frais de gestion (et sans plancher minimum d’investissement) et riposte ainsi à l’offensive de Vanguard, qui avait lancé des fonds à frais de gestion réduits.

Il s’agit de fonds gérés par des « algos », par opposition à ceux qui bénéficient d’une expertise humaine et qui ambitionnent de battre les indices.

Le boom des ETF gérés par robo-advisors

Cette stratégie commerciale agressive fait plonger Blackrock, le n°1 planétaire de l' »asset management », de 4,6%.

Le risque, c’est que la guerre des tarifs liée à l’usage intensif des « automates de gestion » se radicalise dans le secteur des ETF, qui représentent le mode de collecte de l’épargne mondiale le plus attractif depuis trois ans, ce qui serait une mauvaise nouvelle pour les principaux émetteurs… dont une nouvelle fois le leader mondial, Blackrock.

 

Ruée monomaniaque sur les ETF actions US

Mots clé : - - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire