Guerre des devises : Varoufakis à la rescousse de Benoît Cœuré

Rédigé le 19 mai 2015 par | Matières Premières, Toutes les analyses Imprimer

Yanis Varoufakis, le ministre des finances grec, affirme qu’il n’est pas question pour lui d’un retour à la Drachme et qu’il a confiance dans la conclusion d’un accord sur le refinancement de ces banques d’ici le 5 juin, même s’il juge cela doit passer par une restructuration de la dette grecque.

Ces déclarations − plus celles totalement manipulatoires de Benoît Cœuré concernant l’intensité des rachats mensuels de la BCE − font plonger l’Euro de -1,3% vers 1,1175/$… et la concordance de ces interventions à quelques minutes d’intervalle est naturellement due au plus grand des hasards.

Mais non voyons… il n’y a pas de guerre des devises et les marchés en fixe tout à fait librement les parités !

Mots clé : - - - -

Philippe Béchade
Philippe Béchade
Rédacteur en Chef de la Bourse au quotidien

 

Philippe Béchade rédige depuis 15 ans des chroniques macro-économiques et boursières ainsi que de nombreux essais financiers.

Intervenant régulier sur BFM Business depuis mai 1995, il est arbitragiste de formation, analyse technique et fut en France l’un des tout premiers traders et formateur sur les marchés à terme. Rédacteur et analyste contrarien pour la Bourse au Quotidien, vous trouverez son fil de news en temps réel sur cette page ou sur Twitter

Laissez un commentaire